UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Archiv2016 30.11.2016 11:43

Recherche d’exploitations : phase finale du projet-pilote d’intégration de réfugiés dans l’agriculture

L’Union suisse des paysans (USP) recherche dans toute la Suisse des exploitations qui souhaitent participer en 2017 au projet-pilote d’intégration de réfugiés comme main-d’œuvre agricole, et contribuer ainsi à une meilleure utilisation du potentiel national de main-d’œuvre.
  • (Bild: SBV)

Le projet-pilote, lancé en 2015, a permis d’acquérir en deux ans une précieuse expérience en matière d’insertion professionnelle dans l’agriculture de personnes admises à titre provisoire et de réfugiés reconnus. Le projet a fait l’objet d’une amélioration constante, et les retours des employeurs et des employés concernés montrent que les deux parties sont satisfaites. Avec le soutien du Secrétariat d’Etat aux migrations, l’USP contribue ainsi de façon essentielle à une meilleure utilisation du potentiel national de main-d’œuvre, comme le demande l’initiative contre l’immigration de masse acceptée en 2014, et aide à définir les conditions cadres appropriées ainsi que les facteurs de réussite pour une insertion professionnelle satisfaisante et durable.

Cela n’aurait jamais été possible sans l’engagement des familles paysannes à travers toute la Suisse. Le projet-pilote en arrive à sa dernière édition et offre une dernière fois l’occasion à quinze exploitations d’employer en 2017 un réfugié pour une période de trois à douze mois. Le salaire brut versé le premier mois s’élève à 2300 francs suisses. A partir du deuxième mois de travail, les employeurs versent aux réfugiés le salaire minimum, qui se monte à 3210 francs dans la plupart des cantons. Les exploitations pilotes reçoivent 200 francs par mois à titre de dédommagement pour les démarches administratives supplémentaires liées à l’évaluation du projet. A cela s’ajoute une indemnisation forfaitaire de 200 francs réservée aux exploitations où la main-d’œuvre est nourrie et logée sur place.
L’USP recherche des exploitations qui souhaiteraient participer au projet-pilote en 2017. 

Cela vous intéresse ? Prenez contact avec Monika Schatzmann, responsable Agrimpuls: L_hc__slupmirga--nnamztahcs__akinom, tél. 056 461 78 41  

source: Union suisse des paysans
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu