UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Production végétale 21.09.2017 17:10

Du blé fourrager pour équilibrer le marché

La récolte 2017 s’est bien déroulée et les rendements ont largement dépassé les attentes de nombreux producteurs. Au final, la météo défavorable n’a pas eu les impacts négatifs attendus et la quantité de céréales panifiables propres à la panification est largement excédentaire. La FSPC étudie plusieurs pistes pour garder un équilibre sur le marché, synonyme de stabilité des prix.

Selon les recensements de swiss granum, la quantité de céréales propre à la panification atteint quasiment 470'000 tonnes, alors que les besoins du marché en céréales suisses se montent à 370'000 tonnes seulement. Ainsi, environ 100'000 tonnes de céréales panifiables se retrouvent en excédent cette année sur le marché.

Plusieurs mesures nécessaires
Plusieurs pistes sont actuellement à l’étude pour gérer ces excédents et atténuer leur éventuel impact négatif sur la commercialisation et sur les prix payés aux producteurs : stocks stratégiques pour atténuer les variations de quantité et de qualité d’une récolte à l’autre, gestion optimale du contingent d’importation pour équilibrer les importations sur l’année 2018 en conservant une quantité totale exigée par l’OMC de 70'000 t et déclassements dans le secteur fourrager pour la quantité restante.
Tant la création de stocks stratégiques que la nouvelle répartition des tranches du contingent d’importation sont des mesures uniques, qui ne peuvent pas être répétées chaque année. Il s’agit donc également, pour la récolte 2018, d’influencer l’offre au niveau des semis de l’automne 2017.

Remplacer du blé panifiable par du blé fourrager
La FSPC demande aux producteurs de céréales qui auraient encore une marge de manœuvre dans leur assolement de remplacer une partie du blé panifiable par du blé fourrager, ou par d’autres céréales fourragères selon les possibilités. Cette action volontaire et solidaire permettrait de limiter les risques d’excédent pour la récolte 2018. 

source: FSPC
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu