UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Archiv2015 16.11.2015 10:35

Découvertes de deux foyers de flavescence dorée

Deux vignobles de Blonay et La Tour-de-Peilz sont fortement touchés par la flavescence dorée. Les deux parcelles abritent des ceps de Gamay, Garanoir, Gamaret, Mara et Pinot noir d’âge variable.
  • Flavescence dorée sur Gamay, aoûtement déficient. Le cep de droite (sarments lignifiés) est sain, celui de gauche (sarments verts et mous) est malade.
Photo: S. Schaerer, Agroscope

Cette maladie transmise d’un ceps à l’autre par une cicadelle était jusqu’ici cantonnée au canton du Tessin. Cette cicadelle a été découverte en 1995 déjà dans le canton de Genève. Elle s’est depuis répandue dans la région de l’Arc lémanique, mais aucun individu porteur de la bactérie responsable de la flavescence dorée n’avait été découvert.

Annonce impérative
Les plantes présentant des symptômes doivent être annoncées aux autorités, dès que la densité atteint 5 ceps infectés par are. Ces annonces sont encore plus importantes les années où le bois noir est fréquent, comme cela semble être le cas en 2015. Agroscope rappelle qu’il n’existe aucun traitement curatif et que les mesures préventives (lutte contre la cicadelle vectrice, traitement des barbus par thermothérapie et passeports phytosanitaire conforme du matériel végétal) sont cruciales et la lutte directe contre la maladie est impossible.

source: Agroscope
  • auteur
  • Gael Monnerat [mg]

    Email
Retour à l’aperçu