UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Gestion 22.12.2017 09:43

Groupe Minoteries: Achat silo Schwarzenbach (Wil/SG)

Groupe Minoteries SA (GMSA) loue depuis 2002 le silo à céréales de Schwarzenbach (Wil/SG) d’une capacité de près de 26’000 t et l’exploite pour son propre compte afin de couvrir en premier lieu les besoins de Bruggmühle Goldach AG. Jusqu’ici, seul un contrat de bail liait GMSA à l’entreprise propriétaire, Eberle Nafag AG, Immobilien (ENAG IMMO).

GMSA et ENAG IMMO ont franchi un pas supplémentaire en s’accordant sur un changement des rapports de propriété, conformément aux orientations et objectifs différents des deux entreprises. ENAG IMMO a donc vendu à GMSA à mi-décembre le silo à céréales, la halle de stockage, ainsi que la parcelle d’environ 4’800m2 avec accès à la voie ferrée. La parcelle attenante de terrain industriel non-construite de près de 9’000m2 reste en revanche propriété d’ENAG IMMO. L’acquisition de ces bâtiments de plus de 80’000m3 sera financée dans une large mesure par les fonds propres de GMSA.

Construit au début des années 80 par la famille Eberle (Eberle Mühlen, Rickenbach) avec une grande clairvoyance entrepreneuriale et en même temps d’une conception très élaborée, ce silo de béton, qui a toujours été maintenu dans son meilleur état grâce à de constants investissements de remplacement, est extrêmement bien relié aux moyens de transports, puisqu’il dispose d’une connexion directe à la voie ferrée (ligne CFF Wil – St.Gallen) et n’est situé qu’à quelques minutes de l’autoroute. Sa capacité de stockage de près de 26’000t est répartie en 148 cellules. Contrairement à la plupart des bâtiments de ce type construits en Suisse, le silo de Schwarzenbach dispose ainsi d’un très grand nombre de cellules séparées (de 60t à 350t), ce qui répond presque idéalement aux besoins actuels. Cela permet en effet, d’une part, de stocker la matière première en fonction de ses diverses qualités internes, une des conditions principales pour assurer la constance de la qualité de la farine. D’autre part, le 2ème échelon de transformation, donc le marché de la farine, impose un assortiment toujours plus étendu, ce qui rend nécessaire une séparation stricte des divers modes de production et provenances (conventionnel, IP-Suisse, Bio, Demeter, De la région, etc.) pour garantir en tout temps une traçabilité parfaite, qui est une des exigences centrales des labels. Pour faire face à cette complexité, il faut disposer, dans le domaine du stockage des matières premières et des produits finis, d’une infrastructure toujours plus sophistiquée. Mais comme les coûts d’exploitation supplémentaires qui en résultent ne sont pas suffisamment couverts par les prix réalisables des produits finis, il s’ensuit une augmentation continuelle de la pression subie sur la branche en faveur de la poursuite du processus de consolidation.

GMSA dispose sur ses sites de Granges-près-Marnand (VD), Zollbrück (BE) et Goldach (SG), y compris avec le silo de Schwarzenbach (SG), d’une capacité de stockage d’environ 60’000t, ce qui lui permet de stocker la réserve obligatoire (actuellement environ 37’000t) et de constituer ses propres réserves.

Cette importante transaction ne devrait en principe pas avoir de conséquences notables sur le résultat financier de GMSA, d’autant moins que les amortissements supplémentaires seront compensés par la disparition du loyer. En revanche, elle va améliorer le cash flow opérationnel qui est un des chiffres-clés essentiels de l’entreprise. Il est clair qu’en procédant à cette acquisition, GMSA confirme, en étroite solidarité avec le secteur agricole situé en amont, son attachement viscéral à l’agriculture suisse et s’oppose avec détermination aux idées déstabilisatrices du Conseil fédéral, que ce dernier a formulées le 01.11.2017 lors de la présentation de son rapport «Vue d’ensemble du développement à moyen terme de la politique agricole» (PA22+).

source: Groupe Minoteries SA
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu