UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Nouvelles diverses 03.11.2017 07:52

La récolte de miel 2017 a été très bonne

La récolte suisse de miel 2017, en particulier celle d'été, a été excellente grâce à une bonne météo basée sur beaucoup de jours ensoleillés, mais avec également suffisamment de pluie. Le rythme bisannuel observé depuis 2011 se poursuit avec l'année 2017.
  • (Photo : bienen.ch)

L'année 2017 montre un contraste avec 2016, quand les récoltes de miel, en particulier les récoltes estivales, étaient littéralement tombées à l'eau dans certaines régions de Suisse et du Liechtenstein et que les pots étaient restés vides. La récolte s'est annoncée bonne à très bonne très tôt cette année, grâce à la météo chaude et ensoleillée. Les périodes de pluie étaient courtes, souvent même seulement pendant la nuit, et elles ont assuré une bonne quantité de nectar et favorisé la production de miellat. Des orages violents assortis de grêle qui auraient détruit ces conditions optimales n'ont eu lieu que très localement. En même temps, il y a eu à fin avril une semaine de froid avec de la neige et du gel jusqu'à -10 degrés sur le Plateau. Ainsi, beaucoup de cultures fruitières en floraison ont été détruites et la quantité de miel de printemps s'annonçait réellement aussi mauvaise que la moyenne annuelle de 8,1 kg des dernières années. Avec le manque de fleurs mellifères, les abeilles ont butiné en forêt plus tôt que ces dernières années, afin de récolter le miellat duquel elles ont produit du miel de feuillus et de sapins. Les miels de printemps – habituellement jaune or – sont remarquablement foncés cette année, car ils contiennent déjà une part élevée de miel de forêt. Ils cristallisent ainsi plus lentement. A côté de leur couleur foncée, les miels de forêt se distinguent également par leur merveilleux goût balsamique et aromatique.

Une tendance intéressante de la récolte de miel se poursuit également en 2017 : il y a depuis 2011 un schéma bisannuel avec de bonnes années de miel de forêt en 2011, 2013, 2015 et maintenant 2017, chacune suivie par des années maigres en 2012, 2014 et 2016. Si cette tendance se poursuit, la récolte 2018 devrait à nouveau être moins élevée.

Les quantités de miel d'été étaient au-dessus de la moyenne dans tous les cantons, et elles ont même dépassé les quantités record de l'année 2015 dans les cantons de Bâle Ville, Nidwald et du Tessin. Les quantités de récolte totales en 2017 se situent à un très bon niveau dans tous les cantons ainsi qu'au Liechtenstein. Sans les pertes dues à la vague de froid en avril, de nouvelles valeurs record auraient été possibles. Comme les années précédentes, les cantons nordiques de Schaffhouse, du Jura et de Neuchâtel sortent du lot. Là, plus de 30 kg de miel par colonie ont été récoltés. Les cantons d'Appenzell Rhodes-Intérieures, de Glaris et du Valais se situent en bas du classement, mais ici aussi avec des quantités de miel encore intéressantes. Plus de 15 kg par colonie, ont pu être récoltées, ce qui a quelque peu compensé les pertes totales de l'année passée. 

source: Apisuisse
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu