UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Technique agricole 02.11.2017 18:00

Intégration de l'analyse de lisier aux tonneaux Joskin

Grâce à une lentille infrarouge, une analyse des principaux composants du lisier s'effectue à la sortie du tonneau. Ces relevés prennent en compte les éléments suivants: azote total (N), phosphore (P), potassium (K), azote ammoniacal (NH4) et matière sèche.

Quelle est l’utilité d’un système d’analyse d’épandage précis?
- Rendements plus élevés des cultures tout en respectant les normes d’utilisation de plus en plus strictes au niveau de l’épandage.
- Épandage plus précis avec une meilleure valorisation des nutriments du lisier.
- Optimisation de la balancedeminéraux(au niveau de la parcelle et en fonction des spécificités du lieu avec GPS).
- Plus grande capacité pour épandre plus de lisier sur des périodescourtes.
- Meilleure documentation et information pour une agriculture de précision(traçabilité).
- Informations directement disponibles sur les teneurs réelles en N-P-K du lisier. 
- Diminution des frais de culture par économie d’engrais chimiques par kg de produits de culture ou de fourrage.  
- Échantillonnage et enregistrement du transport de lisier plus rapides, aisés et de meilleure qualité.

Intérêt écologique: possibilité de régulation en fonction d’une consigne d’unité d’azote et d’une limite d’unité de phosphore pour éviter la pollution des eaux. 

Technologie de réflexion proche infrarouge (spectroscopie)  Grâce à une lentille infra-rouge, une analyse des principaux composants du lisier s’effectue à la sortie du tonneau. Ces relevés prennent en compte les éléments suivants : azote total (N), phosphore (P), potassium (K), azote ammoniacal (NH4) et matière sèche. Le capteur NIR envoie un spectre qui sera réfléchi par les composants du lisier. Cette réverbération se décline en longueurs d’onde différentes selon les teneurs en nutriments. La vitesse est de 17 analyses par seconde avec une marge de précision de 0,72 %

Qu’est-ce que la technologie NIR précisément? 

Dans les végétaux récoltés ou ensilés, le rapport entre la lumière NIR absorbée ou réfléchie varie en fonction de la présence d’ingrédients tels que l’eau, les protéines, l’amidon et le sucre. Pour chacun d’entre eux, il y a une longueur d’onde spécifique avec laquelle cet effet est le mieux visible. 

Quel type de source de lumière est utilisé? 

Le détecteur de l’unité de capteur HarvestLabTM rassemble la lumière NIR réfléchie, qui est produite par la source de lumière du capteur. La lumière est visible, mais le détecteur ne regarde que l’énergie NIR reflétée. Le micro- ordinateur intégré analyse le rayonnement reflété pour des longueurs d’onde spécifiques aux ingrédients. 

Fonctionnement: 
La quantité d’ingrédients (azote, phosphore, azote ammoniacal, matières sèches et potassium) est mesurée dans la conduite, immédiatement avant l’épandage. En effet, il existe des variations de nutriments entre les différentes tonnes de stockage, entre le stockage et le transport, ainsi qu’entre les chargements individuels de cuve. Connaître la quantité exacte d’ingrédients empêche un sur- ou sous-dosage et réduit ainsi les coûts d’un engrais complémentaire et du double de travail et de temps.

La mesure embarquée entraîne le grand avantage que les ingrédients du lisier ne sont mesurés que juste avant qu’ils soient appliqués sur le sol, ce qui élimine toute influence gênante. Cependant, le John Deere Manure Sensing ne peut mesurer que les ingrédients du lisier qui passent devant le capteur, pas ceux qui sont effectivement absorbés par la plante.
Les informations récoltées par le capteur sont envoyées au calculateur MCS qui combine ces données avec celles du débitmètre et du capteur NIR. 

Intégration sur tracteur John Deere équipé du TIA
Le TIA, proposé sur les tracteurs John Deere (6R-7R-8R), permet une gestion automatique de la vitesse d’avancement du tracteur. Une valeur cible, définie par l’utilisateur, est attribuée à l’azote et une valeur maximale au phosphore.
L’intégration NIR sur les les tracteurs John Deere permet d’utiliser la technologie de régulation automatique de la vitesse en fonction de ces objectifs.

L’écran de contrôle ISOBUS en cabine permet de visualiser les données récoltées par le capteur, les objectifs assignés et la vitesse d’avancement déterminée, pour rencontrer les objectifs.

Applications sur tracteur non pourvu du TIA

Dans ce cas, l’utilisateur peut au choix: 

- fixer des objectifs d’épandage (niveau cible d’azote et maximum désiré de phosphore) que le MCS utilise pour envoyer les consignes de régulation en m³/minute à l’ECU. Les données du capteur NIR et de l’ECU JOSKIN sont combinées en permanence pour réguler le volume de lisier épandu. Une antenne GPS permettra d’établir les cartographies des valeurs épandues.
- utiliser le DPA et les données de valeurs nutritives épandues pour établir une base de données claire avec             positionnement GPS. L’utilisateur exploitera ces informations dans un rôle cartographique.

RelevéGPS 

Une cartographie peut être établie sur la base des rapports et des relevés du capteur GPS. Une traçabilité optimale est atteinte et permet d’un simple coup d’œil de visualiser les teneurs épandues sur chaque zone. Ces relevés permettront de gérer au mieux l’apport éventuel d’engrais minéral. 

Les données sont exportées sur clé USB et ensuite importées sur le site myjohndeere.com. Elles sont accessibles gratuitement à tous et peuvent être consultées et imprimées.

Avantages des tests de lisier 
-
Optimisation précise et spécifique au lieu de l’équilibre des nutriments. 
- Réglage automatique de la quantité sur la base du nutriment ou du volume.
- Application de nutriments sur la base d’une valeur cible par kg par hectare via réglage de la vitesse. 
- Variabilité complète entre les chargements de cuve et les bassins de lisier. 
- Maximisation du potentiel de récolte des plantes: 
  1 sur- ou sous-dosage évité
  2 application de la quantité exacte de N, P, K en [kg/ha] 
- Réduction des frais ou couverture d’une plus grande surface. 
- Fonctionnement de l’installation à vitesse optimale. 
- Mesure sur le lieu d’épandage.

 

source: Joskin
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu