UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Nouvelles diverses 07.12.2017 18:33

Campagne de contrôle des graines pour oiseaux

L’hiver arrive : la pleine saison pour les mangeoires à oiseaux. Un contrôle des graines pour oiseaux a révélé des contaminations au colza génétiquement modifié (GM). Les autorités fédérales se mobilisent pour contrôler d’avantage ce secteur et couper le problème à la source.
  • (Bild: Pixabay)

L’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) et l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) ont entrepris un programme de contrôle de qualité des mélanges de graines vendues pour nourrir les oiseaux sauvages ou domestiques (par exemple canaris). Les graines pour oiseaux sont un exemple particulier de marchandise car elles sont légalement considérées comme des aliments pour animaux (réglés par l’ordonnance sur les aliments pour animaux, 916.307) mais gardent souvent leurs capacités germinatives, et peuvent dès lors devenir une source de dissémination dans l’environnement.

La campagne de contrôle effectuée par Agroscope sous mandat de l’OFAG a révélé la présence de semences de colza transgéniques pour 24 des 30 échantillons testés. 11 de ces échantillons contenaient des traces de multiples contaminations (jusqu’à 3 colza transgéniques différents : GT73, RF3, MS8). La grande majorité des contaminations étaient égales ou inférieure à 0.5 %. Ces lignées transgéniques de colza sont par ailleurs autorisées comme aliments pour animaux dans l’Union Européenne.

Simultanément, le potentiel d’établissement dans l’environnement des graines de colza issues des mélanges pour graines pour oiseaux a été étudié sur mandat de l’OFEV. 8 des 37 différents produits contrôlés contenaient des graines de colza génétiquement modifiées. De ces 8 produits, qui furent sujets d’analyses approfondies, 3 contenaient des graines génétiquement modifiées ayant conservées leur capacité de germination (entre 0.4 et 21 %).

Suite à cela, différents emplacements où sont distribuées des graines pour oiseaux (volières, mangeoires etc.) ont été analysés. 6 plants de colzas transgéniques ont été trouvés sur 2 des 41 sites explorés. Ces données ont permis d’identifier une voie possible de dissémination d’organismes génétiquement modifiées dans l’environnement.

Les offices fédéraux en charge de ce dossier ont pris en compte ces nouvelles données et contacté les entreprises importatrices afin que des mesures techniques soient prises pour limiter ces contaminations des lots de graines pour oiseaux. Un contrôle des lots de graines vendues sera désormais effectué sur une base régulière et le monitoring de plantes génétiquement modifiées dans l’environnement complété par l’observation d’emplacements où sont distribuées des graines pour oiseaux. 

source: Office fédéral de l'agriculture
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu