UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Production végétale 05.10.2017 08:59

Pommes de terre: Perspectives pour la campagne 2018

Après deux très mauvaises années, la récolte de pommes de terre peut être qualifiée de moyenne à bonne en 2017. Les plants issus de la multiplication indigène montrent une belle qualité extérieure. Cependant, la pression des virus ainsi que la part de tubercules atteints sont nettement plus élevées que les années précédentes.
  • (Bild: Anliker Landtechnik AG)

Le printemps dernier, les conditions de plantation ont été excellentes et selon le canal de commercialisation échelonnées dans le temps. Néanmoins, le coup de froid de la fin avril, accompagné par endroits de neige et de gel, a retardé le développement des pommes de terre précoces et entravé la croissance des autres variétés qui avaient déjà levé. Les températures basses pourraient être une des principales causes du nombre de tubercules souvent inférieur à la moyenne. Les conséquences pour la récolte 2017 sont les suivantes:

  • plants: pourcentage de petits calibres nettement inférieur aux années précédentes 
  • pommes de terre précoces: belle marchandise homogène 
  • variétés à chair ferme: très faible pourcentage de Raclette et problème des sur-calibres 
  • variétés farineuses: bons rendements, avec en partie des sur-calibres 
  • variétés pour chips: bons rendements, faible pourcentage de sous-calibres pour toutes les variétés 
  • variétés à frites: bons rendements, avec souvent de gros tubercules.

La teneur en amidon d’une partie des variétés destinées à la transformation est un peu faible. La récolte a été retardée d’une à deux semaines par rapport aux années précédentes. L’évolution des températures est décisive pour la suite de la récolte et pour le stockage. La récolte et la manipulation par températures trop basses peuvent provoquer des taches bleues et des dommages dus aux chocs. Il faut donc y aller avec douceur, voire interrompre le travail.

Production de plants 2017 
D’après les relevés de Swisssem, la production de plants est quantitativement bonne. Dans certains groupes variétaux, on constate toutefois des différences entre l’offre et la demande d’une variété à l’autre. Une partie des lots sont superficiellement atteints de gale commune, mais la gale poudreuse, nettement plus problématique, n’a pas été détectée par les analyses d’Agroscope. Le pourcentage plus élevé de contamination virale est frappant. Il a provoqué cette année un nombre plus élevé de refus pour certaines variétés sensibles. Les plants sont refusés lorsque le taux de contamination dépasse 10%.

Conditions de livraison 
Le prix de base est valable pour les commandes jusqu’au 10 novembre compris, pour livraison à la fin novembre. Un supplément de CHF 5.–/100 kg est accordé pour les commandes à partir du 13 novembre pour livraison jusqu’au 22 décembre. Le supplément s’élèvera à CHF 13.–/100 kg pour les livraisons effectuées après Nouvel An.

Echelonnements quantitatifs

  • Les plants de calibre normal peuvent aussi être commandés en BigBag de 1100 kg. 
  • Echelonnement quantitatif en paloxes: prix échelonné pour les commandes supérieures à 3300 kg/lot. 
  • Les plants traités de calibre normal sont proposés en paloxes ou en sacs à partir de 750 kg. 
  • Les petits calibres sont prioritairement réservés aux commandes en paloxes. 
  • Les sacs de 25 kg des variétés de consommation de calibre normal sont proposés en trois échelons quantitatifs (moins de 250 kg, entre 250 kg et 750 kg, plus de 750 kg 
  • Les sacs de 25 kg des variétés destinées à la transformation n’étant guère demandés, une livraison est possible à partir de 750 kg.

Nouvelles variétés 
La variété Queen Anne est disponible sur la liste comme variété à chair ferme. Quelques nouvelles variétés sont nouvellement inscrites en industrie: Ivory Russet et Lady Anna pour le segment «frite» ainsi que Figaro et Osira pour le secteur chips. 

source: Revue UFA 10/2017
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu