UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Archiv2015 14.10.2016 10:54

Répartition claire des tâches et des rôles

La répartition intelligente des tâches et des rôles entre LANDI et fenaco, avec ses sociétés-filles et ses unités de prestations, garantit des prix plus intéressants et de meilleures prestations, dans le secteur agricole en particulier.

A l’image d’une exploitation ou d’une famille, le groupe fenaco-LANDI a lui aussi besoin d’une répartition claire des tâches et des rôles. Depuis la fondation de fenaco, le mécanisme de répartition des tâches a été constamment amélioré dans le but de proposer les meilleures prestations possibles aux agricultrices et aux agriculteurs. La stratégie de base LANDI et la stratégie d’entreprise de fenaco permettent à l’une et à l’autre d’évoluer dans la même direction et en harmonie. Mais comment se déroule cette répartition des tâches et des rôles?

fenaco: économies d’échelle
fenaco investit dans des infrastructures destinées à produire, transformer et mettre en valeur des denrées alimentaires, des aliments pour animaux et des intrants pour l’agriculture. Ces investissements doivent favoriser les économies d’échelle et garantir une transformation rentable.

LANDI: efficace sur place
La LANDI investit dans les infrastructures régionales. Avec ses centres collecteurs efficaces et ses plates-formes de commerce agricole fonctionnelles, la LANDI répond bien aux besoins des agriculteurs. A l’image des exploitations agricoles, qui deviennent de plus en plus grandes, les LANDI se développent elles aussi constamment. Les sites les plus petits se regroupent et sont remplacés par des sites plus grands et plus professionnels.

Aliments composés
L’exemple d’UFA SA illustre parfaitement cette évolution: l’investissement dans la fabrique de Biblis, qui produit de grands volumes, a permis de réduire les coûts de production. Grâce à une distribution efficace des aliments par Traveco, les coûts de logistique sont moins élevés. En contrepartie, les LANDI ont pu renoncer à investir dans des fabriques d’aliments composés inférieures en taille et en efficacité. Aujourd’hui, l’agriculteur doit payer moins pour ses aliments composés, dans un contexte où les prestations de services telles que le conseil et la livraison ont été renforcées.

Efficacité élevée
Autre exemple: la répartition des rôles entre -LANDI Suisse SA et les LANDI. LANDI Suisse SA achète les marchandises directement auprès du fabricant. Elle coordonne ensuite la distribution de ces marchandises dans les magasins LANDI par l’intermédiaire de ses centres de distribution de Dotzigen et de Lahr (Allemagne). Il s’ensuit une réduction des coûts de manutention des marchandises. La LANDI investit dans des magasins modernes dans le but d’être encore plus efficace sur le plan des coûts et d’optimiser les processus.

Formation continue
Le fait de disposer de compétences spécialisées, méthodologiques et directionnelles de haut niveau dans tous les domaines d’activité permet de disposer d’une longueur d’avance sur la concurrence. La répartition des rôles pour la formation initiale et continue des quelque 15 000 collaborateurs du groupe fenaco-LANDI est donc claire: fenaco, ou ses sociétés-filles et unités de prestations, sont responsables de la formation continue. Les intervenants sont des spécialistes du groupe -fenaco-LANDI disposant d’une grande expérience.

Au service des agriculteurs
Conformément à la devise «aussi régional que possible, aussi centralisé que nécessaire», les investissements sont répartis entre fenaco et LANDI et les doublons évités ou supprimés. Les agriculteurs bénéficient directement des synergies qui en résultent, telles que des prix plus avantageux pour les intrants ou les denrées alimentaires ainsi que des meilleures prestations.

source: Revue UFA 10/16
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu