UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Technique agricole 15.11.2017 15:45

Kverneland Turbo: cultivateur pour toutes les saisons

Après le lancement de la version trainée en 6.5m et 8m, Kverneland complète l’offre avec les versions portées, 5 modèles sont disponibles, les 3.0m et 3.5m portés ainsi que les 4.0m, 5.0m et 6.0m en version portée repliable.

Le Turbo peut être utilisé en toutes saisons, avec des profondeurs de travail allant de 3 à 20 cm: au printemps, pour ouvrir le sol, après l’hiver pour sécher les terres ou casser les prairies, en été pour les déchaumages (première ou deuxième passe) et en automne / hiver pour la préparation des semis avant les semis / la plantation.  

Le Turbo a été conçu pour être un outil polyvalent qui est essentiel pour toutes les opérations du travail du sol. Il peut remplacer plusieurs machines comme la herse rotative grâce à son pas étroit ainsi que sont dégagement sous châssis important de 725 mm. « Avec le Turbo, vous travaillez large afin d’optimiser la puissance du tracteur maximisant la production à moindre coût », explique Guillaume Hulin, responsable de l’usine de Kverneland Group Les Landes Génusson.  

4 rangées de dents et un faible besoin de force de levage 
La conception du Turbo est compacte dans le but de pouvoir être utilisé avec des tracteurs à faible capacité de levage. C’est la raison pour laquelle les dents ont été décalées sur 4 rangées (contre 5 rangées sur la version trainée). 

Pour rendre le Turbo aussi compact que possible, la première rangée ainsi que la dernière rangée de dents ont été placées directement sur les sections extérieures du châssis. 

Un pas de 19 cm entre dents est régulier sur l’ensemble de la largeur de travail pour un écoulement fluide du flux de terre dans l’ensemble de la machine. 

Le Turbo 3 m équipé de dents de nivellement et d’un rouleau cage ne nécessite qu’une capacité de levage de 2.4 t.  

Cadre robuste 
Tous les cadres ont été conçus par FEM (Finite Element Method) avec des calculs de RDM en conditions extrêmes pour résister aux chocs durant le transport à 40 km/h mais également pour résister aux rouleaux les plus lourds comme l’Actipack.

 

source: Kverneland
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu