UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Gestion 05.09.2017 14:34

Le Réseau soja suisse donne le rythme

Un an après la fondation de l’association, le Réseau soja suisse définit de nouvelles priorités avec le premier benchmark des standards de soja et l’approvisionnement accru en soja d’affouragement certifié d’Europe.
  • Photo: Réseau soja suisse

La Suisse peut donner d’importantes impulsions de fond sur le marché mondial du soja avec les acteurs du Réseau soja suisse. Déjà depuis l’année dernière, la branche suisse de la viande, du lait et des œufs n’utilise pratiquement que du soja d’affouragement produit de manière responsable. Ce résultat est d’autant plus remarquable que la production selon des critères écologiques et sociaux ne concerne que quelque 2% des surfaces de soja dans le monde. L’évolution en Suisse est aussi suivie avec intérêt par les fabricants de marques et détaillants internationaux, même si la demande suisse est extrêmement faible au niveau international.

L’association Réseau soja suisse a examiné pour la première fois cette année dans un benchmark les points forts et les points faibles des standards de soja ProTerra, RTRS et Donau Soja. La comparaison a été effectuée avec l’ambitieux Certification Assessment Tool du WWF. Les résultats présentés à la 2e assemblée générale à Delley ont confirmé que le Réseau soja suisse mise sur les bons standards de référence. Mais le benchmark révèle aussi que tous les standards ont encore besoin de développement. Et, par bonheur, il produit déjà des effets: les organismes de normalisation Donau Soja et ProTerra ont conclu une coopération plus étroite pour développer la production européenne de soja.

L’approvisionnement accru en soja d’affouragement certifié d’Europe connaît une dynamique que les membres du Réseau soja suisse poursuivent activement. En 2012 encore, le soja d’affouragement provenait presque intégralement du Brésil. Aujourd’hui, un cinquième provient d’Europe. Les organisations membres répondent ainsi à une demande importante des clients: se procurer les matières premières aussi près que possible.

Bell, Denner, Ernst Sutter, Kunz Kunath, Lidl, Volg et l’Association suisse du commerce de céréales et matières fourragères (VSGF) ont rejoint le Réseau soja suisse. Ceci montre que la responsabilité personnelle de la branche a un effet motivant et, finalement, renforce la confiance dans le secteur agroalimentaire suisse.

Membres
Agrokommerz SA, Aldi Suisse SA, Association suisse des fabricants d’aliments fourragers (VSF), Association suisse du commerce de céréaleset matières fourragères (VSGF), Bell Suisse SA, Bio Suisse, Coop Société Coopérative, Denner SA, Egli Mühlen SA, Ernst Sutter SA, Fédération des coopératives Migros, Fuga Getreide SA, Heinz & Co. SA, IP-Suisse, KM Commodities SA, Kunz Kunath SA, Lidl Suisse, Producteurs Suisses de Lait, Provimi Kliba SA, Société coopérative fenaco, Suisseporcs, Transgourmet Suisse SA, UFA SA, Union suisse des paysans (USP), Volg, WWF Suisse

source: Réseau soja suisse
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu