UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Production végétale 02.11.2017 10:04

Les modifications pour la prise en charge de la variété Agria sont maintenues

Les adaptations au niveau de la division par deux des défauts pour le calibre 60+, le test de cuisson et la gale pour la marchandise de gros calibres de la variété Agria Industrie introduites à l’essai pour la récolte 2017 sont maintenues pour une année supplémentaire.

Les discussions sur la culture de pommes de terre 2018 sont de nouveau en cours ces jours et les commandes de plants sont faites. C’est la raison pour laquelle, les représentants de la production et de l’industrie ont analysé en commun les répercussions de l’adaptation des conditions de prise en charge des pommes de terre de transformation de la variété Agria effectuée en 2017. Vu les expériences positives et estimant qu’une année ne saurait suffire pour tirer des conclusions définitives, la branche s’est accordée sur une prolongation de ces adaptations pour une année. L’objectif reste évidemment de valoriser autant de matière première que possible et d’accroître de nouveau l’attrait de la culture de la variété Agria en Suisse.

Les points principaux en bref
Les adaptations concernent le chapitre 2 « Critères pour le refus de réception & exigences pour le tri de pommes de terre de transformation » des conditions de prise en charge des pommes de terre de transformation de swisspatat. Elles valent uniquement pour les pommes de terre de la variété Agria destinées à la transformation et seulement pour la récolte 2018.

Division des défauts par deux
Pour le calibre 60+, les défauts sont divisés par deux pour les tubercules verts, les dégâts dus aux chocs, les taches plombées (bleues), le dry-core et le ver fil-de-fer.

Test de cuisson
Une note minimale de cuisson de 0, 8, 2, 0 s’applique pour Agria.

Gale
En cas de transformation immédiate, aucune déduction n’intervient jusqu’à 25% pour la gale superficielle et réticulée ainsi que pour la gale poudreuse, bosselée et profonde (§114/5). Cela signifie que la prise en charge pour §114/5 est refusée dès 25%. Cette règlementation n’a aucune influence sur la tolérance globale.
Pour la marchandise de garde (prise en charge à partir du 1er septembre), le refus de réception pour la gale (usages pour le commerce §114/5) passe de 7 à 12%.

La situation sera réévaluée à la fin de la campagne de mise en stock. La recherche d’une variété de remplacement remplissant tant les exigences pour la transformation que les attentes des producteurs restent la priorité. 

source: Swisspatat
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu