UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

fenaco-LANDI 10.10.2017 08:00

La Revue UFA est le périodique spécialisé le plus lu de Suisse

En tant que périodique agricole spécialisé, la Revue UFA compte 216’000 lectrices et lecteurs. C’est ce qu’indiquent les derniers chiffres de l’étude nationale des lectorats MACH Basic réalisée par REMP (Recherches et études des médias publicitaires).

La Revue UFA est lue par 169’000 personnes en Suisse alémanique et 47’000 personnes en Suisse romande. Parmi tous les titres ayant participé à l’étude, avec ce lectorat totalisant 216’000 personnes, la Revue UFA est le périodique spécialisé le plus lu de Suisse et le leader incontesté de la presse agricole.

Avec un tirage certifié de 72’785 unités (dont 59'905 en allemand et 12'880 en français), chaque exemplaire de la Revue UFA est lu par trois personnes, en moyenne. Selon l’Office fédéral de la statistique OFS, le secteur agricole emploie quelque 153'000 personnes. Avec un lectorat de 216'000 personnes, la Revue UFA peut se targuer d’être connue au-delà du secteur primaire. Outre les agricultrices et les agriculteurs actifs, des personnes travaillant dans le domaine de la formation, de la recherche ainsi que pour des organisations liées à la nature et à l’environnement comptent également parmi les groupes cibles.

«Nous sommes très fiers de ce bon résultat» explique Markus Röösli, le responsable d’édition et rédacteur en chef de la Revue UFA. «Ce d’autant plus que c’est la première fois depuis 15 ans que nous participons à nouveau à l’étude MACH Basic et que nous sommes même parvenus à accroître légèrement notre lectorat durant cette période. Nous évoluons ainsi à contre-courant de la tendance générale qui se caractérise, dans la presse écrite, par une diminution des tirages et des lecteurs.» Markus Röösli estime que ces chiffres confortent la stratégie de la Revue UFA, qui consiste à fournir tous les mois des informations fondées et en lien avec la pratique agricole à ses lectrices et à ses lecteurs. «Nous souhaitons être un élément indispensable dans le quotidien professionnel des agricultrices et des agriculteurs, en particulier», conclut Markus Röösli. 

  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu