UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Gestion 30.08.2017 10:52

Suisse Grêle: Bilan intermédiaires

L’assurance Suisse Grêle a publié un bilan intermédiaire pur l’an 2017: déjà 8000 déclarations de dommages et des sinistres se montant à 35 millions de francs. A partir de 2018, les cultures de fruits et de baies pourraient également être assurées contre le gel.
  • Bild: Schweizer Hagel, UR 5/15

La Suisse Grêle, la société d’assurance coopérative des paysans pour les paysans, protège les cultures des exploitations agricoles depuis 1880. Aujourd’hui en Suisse, 30000 exploitations et des cultures agricoles pour une valeur de près de 2.0 milliards de francs, sont assurées par la Suisse Grêle. La grande majorité des cultures agricoles et spéciales en Suisse sont ainsi assurées contre les extrêmes climatiques.

En 2017, le risque de gel était assurable pour les cultures viticoles. A partir de 2018, les cultures de fruits et de baies pourraient également être assurées contre le gel. En développant continuellement son offre de produits d’assurance, la Suisse Grêle propose d’ores et déjà une assurance récolte étendue à ses 30000 exploitations assurées.

Un bilan intermédiaire montre que 2017, avec déjà plus de 8000 déclarations de dommages et des sinistres se montant à 35 millions de francs, est une année chargée en sinistres marquée par de nombreux événements extrêmes. De graves dommages de gel aux vignes, de pression de la neige, avant tout sur le colza et l’orge, ainsi que de fortes chutes de grêle accompagnées de tempêtes touchant tous les types de cultures, ont été enregistrés. Les 350 experts de l’assurance Suisse Grêle, qui sont eux-mêmes des paysannes et paysans producteurs, ont cette année déjà été en expertise pendant près de 3000 jours.

source: Suisse Grêle
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu