UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Archiv 2017 16.11.2017 16:04

La Commission consultative pour l’agriculture appelle au dialogue et à la coopération

Le 10 novembre dernier, la Commission consultative pour l’agriculture a examiné les grandes orientations qui seront données à la politique agricole. Elle le déclare à l’unanimité: ce n’est que grâce aux efforts coordonnés de tous les acteurs que nous pourrons relever le défi agroalimentaire suisse.

La Commission consultative pour l'agriculture est une commission extraparlementaire chargée de donner au Conseil fédéral des avis sur les questions de sa compétence. Lors de sa réunion du 10 novembre 2017, elle s'est penchée sur le document intitulé Vue d'ensemble du développement à moyen terme de la politique agricole. Elle adhère à la vision de ce document soumis au Parlement par le Conseil fédéral le 1er novembre 2017, tout en exprimant des critiques sur la communication faite à ce sujet, trop peu axée sur les thèmes de la politique agricole 2022+.

Ces prochaines années, le secteur agroalimentaire sera confronté encore plus directement à des bouleversements dus à la numérisation, au développement durable et à l'ouverture des frontières. Il doit donc se moderniser sans tarder pour garder ses parts de marché. Mais pour le moment, la Suisse perd de sa force concurrentielle alors que, dans un marché toujours plus interconnecté, la cherté des prix ne se justifie plus que par une réelle création de valeur et des qualités distinctives particulières.

Compte tenu des enjeux, le secteur agroalimentaire et l'administration fédérale doivent de toute urgence poursuivre conjointement des objectifs stratégiques et définir les caractères distinctifs de l'agroalimentaire suisse à l'horizon 2030. Pour ce faire, ils pourraient suivre une démarche semblable à celle du programme irlandais de production durable «Origin Green», mis sur pied par les professionnels de l'agroalimentaire et les pouvoirs publics.

he avec ceux du développement de la politique agricole, de telle sorte qu'ils se renforcent mutuellement. Une stratégie nationale de développement des secteurs de l'agriculture et de l'agroalimentaire ne peut aboutir que grâce aux efforts conjugués de tous les acteurs du marché.

source: OFAG
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu