UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Archiv 2017 13.12.2017 13:20

Plus de 60 heures par semaine

Depuis plusieurs années, les agriculteurs de la Suisse travaillent en moyenne bien plus de 60 heures par semaine. Les agriculteurs à temps partiel travaillent eux aussi beaucoup si l'on tient compte de leur activité accessoire. Entre 2010 et 2016, ce temps de travail s'est cependant réduit d'une heure par semaine. Parallèlement, les exploitations agricoles ont fortement accru leurs ventes directes.

On travaille beaucoup dans l'agriculture: 67 heures par semaine en moyenne si le chef d'exploitation est un homme, 63 heures s'il s'agit d'une femme. L'investissement hebdomadaire des autres membres de la famille est également important. Il atteint 63 heures pour l'époux/se ou le/la partenaire, et 61 heures pour les autres membres de la famille (enfants adultes, parents, frères et soeurs, etc.). Cette situation n'a pratiquement pas changé au cours des dernières années. Entre 2010 et 2016, le temps de travail a connu une modeste diminution d'une heure par semaine. Seuls les membres féminins de la main-d'oeuvre familiale ont été en mesure de réduire leur temps de travail hebdomadaire de manière plus conséquente: de 61 heures à 58 heures. Pour la main-d'oeuvre non familiale («employés»), la situation est un peu meilleure: les hommes travaillent 51 heures par semaine, les femmes 49 heures. Si l'employé est en même temps chef d'exploitation, l'horaire hebdomadaire se monte à 56 heures.

En sus des activités investies dans l'exploitation, les agriculteurs travaillent quelque 11 heures par semaine en dehors de celle-ci. Selon la taille de l'exploitation, les activités annexes peuvent aller jusqu'à un plein temps. Cela veut dire que de nombreux paysans travaillent au total à plus de 100%. Dans les exploitations de grande taille (à partir de 30 ha), l'activité accessoire ne dépasse pas 7 heures par semaine. Ces horaires de travail hebdomadaires importants se reflètent aussi dans les horaires annuels moyens pour les chefs d'exploitation: 2900 heures toutes activités confondues. Le nombre total d'heures de travail accomplies par l'ensemble des membres de la famille se répartit de la manière suivante: 75% pour les travaux agricoles proprement dits, 7% pour les activités de diversification au sein de l'exploitation (ventes directes, gastronomie, tourisme, travaux à façon, etc.) et 18% pour les activités en dehors de l'exploitation agricole (comme indépendant ou employé).

La vente directe s'est fortement accrue
Les exploitations élargissent leurs activités par le biais de la diversification. L'infrastructure propre à l'exploitation (sol, bâtiments, machines, personnel et produits) est mise à contribution à cette fin. La vente directe de biens produits dans l'exploitation notamment a progressé: en 2010, 7100 exploitations y avaient recours. En 2016, elles étaient au nombre de 11'360 (+60%). Autrement dit, 22% de l'ensemble des exploitations agricoles vendent directement leurs produits aux consommateurs, par exemple dans un magasin à la ferme, au marché ou en effectuant des livraisons à domicile. Autres activités de diversification pratiquées: transformation du bois (14% des exploitations), transformation de produits de la ferme et travaux à façon (12% dans chaque cas), gastronomie, tourisme, artisanat et travail social (2% dans chaque cas).

La reprise de l'exploitation au sein de la famille a toujours la cote
Un chef d'exploitation sur deux a 50 ans ou plus. 44% des chefs d'exploitation de ce groupe d'âge estiment vraisemblable une reprise de l'exploitation par un membre de la famille. Une telle reprise semble improbable dans 35% des cas et incertaine dans 21% des cas. Ces parts sont restées constantes entre 2010 et 2016. L'appréciation est cependant variable selon la taille de l'exploitation: les chefs d'exploitation disposant d'une surface agricole supérieure à 10 hectares sont deux fois plus nombreux que les autres à estimer probable une reprise de l'exploitation au sein de la famille.

source: OFS
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu