UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Nouvelles diverses 09.01.2019 11:58

la perche commune – poisson de l'année 2019

Le poisson suisse le plus apprécié des gourmets - la perche commune - est élue "Poisson de l'année 2019". Par ce choix, la Fédération Suisse de Pêche veut lancer un signal positif : oui, les poissons issus de nos eaux sont d'excellents mets. De bonnes conditions de vie dans les lacs, rivières et ruisseaux sont d'autant plus importantes pour la perche commune et toutes les espèces de poissons.
  • (Bild: Christa Rohrbach, Wikimedia)

Le monde à l'envers : aucun autre poisson de Suisse ne parvient aussi souvent dans les assiettes des restaurants ou de nos cuisines privées - mais rares sont ceux qui savent vraiment à quoi ressemble une perche commune, alors que cette dernière n'a aucune raison de se cacher.

Si belle et si piquante
La perche commune est un très beau poisson, qui sait se défendre. Des bandes verticales parcourent son corps, comme les rayures du zèbre, ce qui lui vaut son surnom de "zébrée". Lorsqu’elles se dressent majestueusement, ses deux nageoires dorsales en imposent. Ces dernières sont d'ailleurs pourvues de dards acérés. Ses opercules sont aussi dotés d’une aiguillon. C'est ainsi que la perche se défend contre ses prédateurs. Et enfin, une touche d'orange vif colore ses nageoires pelviennes et caudale.

Adaptable … comme un poisson
La perche commune est un poisson prédateur particulier. Elle peut tirer parti d'habitats et de proies très divers. Flexible, elle s'accommode à tous les types d'eaux et zones climatiques. Ainsi, la perche commune fréquente tous les lacs du Plateau et des Préalpes. De grands bancs sont souvent formés de juvéniles. Comme ces derniers et leurs congénères plus âgés sont des proies convoitées, les perches veillent toujours à chercher un bon abri parmi les plantes aquatiques, les roseaux, les arbres immergés, les pontons ou pilotis. Lorsque les températures baissent, les perches se retirent dans le fond des lacs jusqu'à plus 100 mètres de profondeur.

Pas d'instinct maternel
La perche commune détient des records. Ainsi, elle s'est propagée presque mondialement. Avec 9'300 espèces réparties dans 150 familles, c'est le groupe d'animaux vertébrés le plus riche en espèces. Que la perche commune soit présente en Europe et en Asie depuis 23 millions d'années est certainement dû à son abondante prolifération. Lors de la reproduction, les femelles déposent sur les plantes aquatiques des rubans de ponte mesurant jusqu'à deux mètres. Elles s'assurent ainsi que leurs quasi 300'000 œufs seront suffisamment alimentés en oxygène. Par contre, pas question de protection ou d'instinct maternel.

Populaire chez les pêcheurs et les gourmets
La perche commune est le poisson le plus capturé en Suisse. Pour beaucoup de jeunes pêcheuses et pêcheurs, la perche constitue leur première inoubliable expérience de capture. Les pêcheurs de loisirs en capturent 100 tonnes par an, les pêcheurs professionnels 250 tonnes. La consommation est 10 fois plus élevée et va satisfaite par l'importation et les aquacultures. La perche sauvage reste cependant la meilleure. C'est pour cette raison que la perche commune est une ambassadrice séduisante pour revendiquer des habitats naturels. 

source: Fédération Suisse de Pêche FSP
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu