UFA REVUERevue UFA: La périodique spécialisé pour l'agriculture SuisseDetailseitenMaster

Production animale 07.06.2018 13:58

Oui à de nouvelles exigences, mais rémunérées de manière équitable

En matière de qualité et de bien-être des animaux, la production suisse d’œufs est à la pointe au niveau mondial. Elle se base sur les dispositions strictes de la législation sur la protection des animaux et sur les programmes «Bien-être des animaux» de la Confédération. De plus, les grands distributeurs imposent à leurs fournisseurs des mesures encore plus exigeantes en matière de bien-être des animaux. Ces exigences augmentent sans cesse et dépassent nettement celles des programmes de la Confédération en faveur du bien-être animal.
  • (Bild: Pixabay)

Les producteurs d’œufs suisses sont fiers de leur mode de garde des animaux et sont volontiers prêts à continuer à le faire évoluer. Ils l’ont prouvé en stipulant dans le règlement sectoriel de Suisse Garantie qu’à partir de 2020, toutes les poules pondeuses devront pouvoir gratter le sol et prendre des bains de sable à l’air frais. Les producteurs ont également tout intérêt à ce que les animaux se sentent bien. Car les œufs les meilleurs sont pondus par les poules les plus heureuses. Les producteurs d’œufs suisses attendent cependant que les mesures prescrites pour le bien-être des animaux fassent l’objet de négociations et que le prix plus élevé que les consommateurs paient pour cela soit répercuté sur les producteurs.

Grâce à leur travail consciencieux, les producteurs d’œufs suisses garantissent la bonne image de l’œuf suisse, ce qui permet aux grands distributeurs d’en faire la publicité qu’elle mérite. Ce travail consciencieux mérite d’être rémunéré de manière correcte. Car sans prix au producteur équitable, il n’y a pas d’agriculture durable, respectueuse des animaux et de l’environnement.

 

source: GalloSuisse
  • auteur
  •  Rédaction [RED]

    Email
Retour à l’aperçu