category icon

Production végétale

La suite sans Linuron?

Le retrait de l’homologation de la substance active herbicide Linuron va compliquer la lutte contre les adventices dans certaines cultures. Dans le secteur des carottes, Agroscope a élaboré de nouvelles stratégies qui sont déjà disponibles pour les producteurs.

Désormais, la lutte contre les adventices dans les carottes devra se faire sans Linuron. 

Désormais, la lutte contre les adventices dans les carottes devra se faire sans Linuron. 

Publié le

Actualisé le

Responsable de la culture expérimentale de légumes, Agroscope

Protection des carottes

Le Linuron était jusqu’ici la principale substance active pour la lutte contre les adventices dans les cultures d’apiacées. Il n’y a rien à lui reprocher concernant son efficacité ou la tolérance des cultures. Le Linuron était jusqu’ici la «norme» dans les cultures de carottes et d’autres espèces de légumes. Il a néanmoins été désigné comme critique en raison de sa classification internationale dans le domaine de la protection des utilisateurs (classe de risque T/Toxique) et de son écotoxicité. En l’état des connaissances actuelles, cette substance ne sera plus disponible à l’avenir (voir encadré). Depuis 2013, Agroscope teste son remplacement dans les cultures d’apiacées sur le site de Wädenswil et sur différentes exploitations maraîchères.

Prélevée

Le traitement en prélevée (PR) représente un élément important de la stratégie herbicide sans Linuron. Dans les essais, les stratégies suivantes ont permis de combattre efficacement les adventices: 

  • Metric 0,9 l/ha PR + Stomp Aqua 1,5-3,0 l/ha PR 

  • Bandur 1,5 l/ha PR + Centium 36 CS 0,18 l/ha PR + Stomp Aqua 1,53,0 l/ha PR (mélange triple)

Les deux stratégies PR testées se tenaient en matière d’efficacité et de tolérance des cultures. Suivant le site et la pression des adventices, l’une ou l’autre était légèrement plus efficace.

Selon le texte de l’autorisation, l’utilisation de Metric doit se faire «en prélevée, immédiatement après le semis». En combinant Metric avec un produit contenant de la Pendiméthaline, on obtient une bonne efficacité contre l’amarante, le pourpier et diverses espèces de renouée. Dancor 70 WG est aussi homologué en prélevée (traitement fractionné en préet postlevée).

Postlevée

Après le retrait du Linuron, seules subsistent l’Aclonifène (Bandur, Chanon) et la Métribuzine (p. ex. Sencor SC, Zepter, Dancor 70 WG, Condoral SC) en postlevée. Dans les essais d’Agroscope, Sencor SC a été utilisé comme produit contenant de la Métribuzine. Il s’est avéré qu’une application de Metric + Stomp Aqua ou d’un mélange triple de Bandur + Centium 36 CS + Stomp Aqua en prélevée nécessitait au moins un traitement ultérieur en postlevée. Dans les essais, une efficacité optimale et une bonne tolérance des cultures ont été observées avec 0,1 l/ha Sencor SC + 0,5 l/ha Bandur au stade 3 feuilles de la culture. Une fois que la culture couvrait le sol, les adventices poussant en dessous n’étaient plus assez efficacement combattues. Dès que les adventices avaient atteint ou dépassé le stade 4 à 6 feuilles, les traitements en postlevée n’entraînaient que des brûlures temporaires. Les adventices récupéraient vite et reprenaient leur développement. Une efficacité suffisante ne peut donc être obtenue qu’avec un mélange de Sencor SC + Bandur jusqu’au stade 2 à 4 feuilles des adventices au plus tard, et avant que la culture ne couvre le sol.

Conclusion

La culture de carottes sans Linuron est possible. Il est toutefois difficile de prévoir quelles adventices proliféreront avec ces nouvelles stratégies. Comme tous les «nouveaux» produits proviennent de la culture de pommes de terre, la lutte contre les repousses de ce tubercule, mais aussi contre la morelle noire sera plus difficile. En revanche, des lacunes d’efficacité du Linuron (p. ex. contre la véronique et la matricaire) sont comblées par les nouvelles stratégies. 

Fin de l’homologation du Linuron

En Suisse, les autorisations accordées aux produits contenant du Linuron sont arrivées à échéance le 31 juillet 2015 et le 30 avril 2016. Le délai de mise en vente de ces produits échoit un an après l’échéance. Ceux-ci peuvent ensuite encore être utilisés durant une année. Le délai d’utilisation est donc fixé au 31 juillet 2017 ou au 30 avril 2018 suivant les produits, après quoi le Linuron ne pourra plus être utilisé.

AuteursJürgen Krauss et Martina Keller, Agroscope, 8820 Wädenswil

Fiche techniqueL’article complet a été publié en tant qu’Agro scope Transfer n o 117 sous le titre «Elaboration de stratégies herbicides dans les cultures d’apiacées». Il est disponible sur www.agroscope.admin. ch/fr Publications Agroscope Transfer

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.