stähler

Publié le

En revanche, le brûlage à la flamme est très cher et mortel pour les insectes, car toute la surface est chauffée. Le broyage des fanes des pommes de terre précoces et destinées à la production de plants est une bonne option pour venir à bout d’une masse foliaire abondante. Mais attention : il faut tenir compte des conditions météorologiques. Dans des conditions humides, comme en 2021, le broyage n’est pas le premier choix, et s’est révélé impossible à de nombreux endroits. L’utilisation d’acides gras pour désherber est connue. Dans la culture de pommes de terre, elle permet désormais de combler une lacune entre le broyage et les produits de synthèse. Leur application sur des fanes en voie d’affaiblissement est facile, car les plantes ne sont plus très résistantes. Elle est en revanche plus compliquée sur des masses foliaires vigoureuses, si bien qu’en pareil cas, la combinaison du traitement avec le broyage est gage de succès.

Les conseils de l’expert

Siplant peut-il être utilisé sur les pommes de terre IP-Suisse ?

Oui, Siplant est autorisé par IP-Suisse, contrairement à Mizuki. Il faut donc appliquer une stratégie combinant broyage et deux à trois passages avec Siplant.

Comment les acides gras agissent-ils ?

Les acides gras perturbent la perméabilité des membranes cellulaires des feuilles, si bien que les fanes se dessèchent. L’effet est visible déjà quelques heures après l’application. En seconde application, l’ajout de 1 à 2 l / ha de Mizuki renforce l’efficacité du traitement. Les deux produits sont très rapidement dégradés dans le sol.

Quand faut-il appliquer le produit ?

Le traitement doit être appliqué sur un feuillage sec, en plein après-midi, par fort ensoleillement. L’efficacité est évaluée après 48 heures et un éventuel traitement supplémentaire est planifié en fonction du résultat et de la météo. La plante ne devrait pas reverdir avant le prochain traitement.

Quelle dilution ?

Moins il y a d’eau, mieux c’est. Il faut appliquer Siplant, dissous dans 200 l / ha au maximum, en fines gouttelettes à l’aide de buses à jet plat ou à double jet plat, mais pas avec des buses antidérive. Lors du traitement suivant, un passage en sens contraire élimine les zones non touchées et augmente la surface de contact sur la feuille.

Cyril Rennhard, Product Manager bei Stähler Suisse SA

Conseil produit pommes de terre

Articles les plus lues

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.