category icon

Gestion

La cueillette sur l'échelle n’est pas en jeu d’enfant

Chaque année, lors de la récolte des fruits, des accidents graves, voire mortels, se produisent à la suite de chutes de l'échelle. Les causes sont souvent dues à une préparation inadéquate du lieu de travail et à des méthodes de travail dangereuses à la cime des arbres.

L'utilisation d'une ceinture pour la cueillette des fruits sur l'échelle sécurisée améliore considérablement la sécurité de la personne qui travaille.

L'utilisation d'une ceinture pour la cueillette des fruits sur l'échelle sécurisée améliore considérablement la sécurité de la personne qui travaille.

(Photo: SPAA)

Publié le

Les dangers liés à l’utilisation des échelles sont souvent sous-estimés, ce qui peut facilement entraîner des chutes. Beaucoup de ces accidents n’ont pas de suites trop graves, mais pour certains, les conséquences sont très graves et tragiques. Avec des mesures appropriées, le risque peut être considérablement réduit, afin que la récolte de fruits sucrés ne soit pas assombrie par des accidents amers.

Positionner sûrement les échelles

La plupart des accidents d'échelle se produisent parce que l'échelle tourne, bouge ou glisse. Pour les échelles dans les vergers, il faut des pointes métalliques qui permettent d'ancrer l'échelle sûrement dans le sol. Les échelles polyvalentes peuvent être équipées de pointes rétractables et peuvent donc être aussi utilisées en dehors de la saison des récoltes, sur des surfaces dures.

L’angle correct d’appui d’une échelle est d’environ 70° et peut être facilement déterminé au moyen du « test du coude » : on se positionne littéralement au pied de l’échelle érigée. Le coude relevé à hauteur d’épaule doit toucher l’échelle.

Attacher l’échelle à une branche porteuse avec une sangle ou une corde ou d’autres moyens auxiliaires appropriés est une mesure qui améliore grandement la stabilité. Pour que ceci devienne une routine, chaque échelle doit être équipée des moyens appropriés au début de la récolte.

Les objets pointus ou dangereux sous l’arbre sont enlevés avant de commencer les travaux.

Comportement correct sur l’échelle

Le panier de cueillette doit être attaché au corps avec une ceinture/crochet de manière que les deux mains puissent agripper l'échelle pour une montée ou une descente sûre.

Lors de travaux sur des échelles, la règle des 3 points s'applique toujours : cela signifie que soit 1 main et 2 pieds se trouvent sur l'échelle, soit 2 mains et 1 pied.

Pour la cueillette à deux mains, il est conseillé d'utiliser une ceinture de cueillette avec laquelle la personne travaillant sur l'échelle peut se positionner. Les ceintures de cueillette ne doivent être utilisées que sur des échelles bien sécurisées !

Les personnes ayant peu ou pas d'expérience du travail sur l'échelle doivent être instruites par une personne qualifiée ; il faut les aider à mettre en place l'échelle.

Un bon équipement améliore la sécurité

Des chaussures robustes avec une semelle antidérapante et ferme donnent une meilleure prise sur l'échelle et réduisent la fatigue rapide des pieds. Si le sol est humide, assurez-vous que les semelles sont propres avant de monter sur l'échelle afin de réduire les glissades. On ne montera jamais sur une échelle avec des chaussures ouvertes, des sandales, etc. Avec un crochet de cueillette, les branches peuvent être tirées à portée de main au lieu de se pencher loin. Des dispositifs munis de crochets des deux côtés permettent d'accrocher la branche tirée à l'échelle.

Attention avec les personnes âgées

Malheureusement, de nombreux accidents graves ou mortels lors de la récolte des fruits touchent les personnes âgées. Physiquement, la récolte des fruits n'est pas trop difficile et la génération des seniors l'effectue souvent et volontiers avec des années d'expérience. Cependant, le fait que la force et la coordination diminuent avec l'âge est souvent perdu de vue.

L'une des principales raisons pour lesquelles de nombreuses personnes âgées tombent de l'échelle est le "vertige dû à l'âge". Cela est dû aux changements physiques normaux qui surviennent avec l'âge : les performances sensorielles de l'oreille interne et le sens de l'équilibre et de l'audition qui y sont associés se détériorent ; la vision spatiale est altérée par les changements oculaires liés à l'âge, et la capacité générale de réaction diminue.

En outre, les maladies typiques de l'âge telles que les maladies cardiovasculaires, les troubles métaboliques, le diabète, la démence sénile ou les effets secondaires de divers médicaments peuvent également affecter le système vestibulaire.

L'accomplissement d'autres tâches dans l'exploitation peut aider les seniors à apporter leur précieuse contribution à la récolte des fruits sans avoir à monter eux-mêmes dans l'échelle.

Mesures de prévention pour l’auto-cueillette

Les agriculteurs qui proposent des cerises en autocueillette doivent partir du principe que tous leurs clients n'ont pas les connaissances nécessaires pour cueillir en toute sécurité et utiliser correctement l'échelle. Il est donc important de s'assurer que les échelles et les outils fournis sont en bon état et adaptés à leur utilisation. Il est également conseillé de documenter brièvement par écrit l'inspection des échelles utilisées. En outre, seuls les arbres sûrs et bien entretenus peuvent être libérés à la cueillette. Pour les cueilleurs inexpérimentés, il est recommandé de donner une brève introduction sur la manière de mettre en place l'échelle et de travailler en toute sécurité sur l'échelle.

Vérifier les échelles chaque année

Toutes les échelles en bois et en aluminium utilisées doivent être vérifiées au moins une fois par an, et aussi toujours après une forte sollicitation. Pour déceler des dégâts ou des défauts dans les échelles, il faut choisir un endroit présentant de très bonnes conditions d’éclairage. Une approche systématique évite l’oubli de certains points de contrôle. Il est utile de tenir à jour une liste de toutes les échelles utilisées dans l’entreprise. L’examen de ces dernières doit être consigné par écrit, par exemple dans le carnet des champs ou, pour les établissements soumis à la LAA dans le concept de sécurité (p. ex. le manuel Agritop, registre 3).

Comment tester correctement les échelles

L’échelle doit être posée aux deux extrémités sur une surélévation, par exemple des harasses à fruits, et soumise à une charge d’au moins 70 kg au centre, sans pression ni impact. Ensuite, l’échelle est retournée et la charge est répétée de l’autre côté. Pour les échelles à rallonge, seul le côté doit être chargé avec la rallonge. La résistance des échelons peut être vérifiée en marchant sur chaque échelon avec les deux pieds, une fois l’échelle posée au sol.

En outre, les points suivants doivent être vérifiés:

  • Les montants ne sont-ils pas déformés et ne présentent-ils pas de fissures ou de points d’impact?
  • Les échelons ne sont-ils pas endommagés et solidement reliés dans les montants?
  • Tous les raccords vissés sont-ils fixes et complets?
  • Les ancrages des échelons sont-ils en état de fonctionnement et fixes?
  • Les échelles ont-elles des pointes pour un usage dans le terrain et sont-elles correctement fixées?
  • Existe-t-il un système de sécurité d’écartement et est-il fonctionnel sur les échelles ouvrables?
  • Les crochets d’arrêt des deux côtés des échelles coulissantes sont-ils en ordre?
  • Chaque échelle dispose-t-elle de deux cordes ou sangles de fixation?

 Réparation, entretien et remisage

Si des dommages sont constatés, ils doivent impérativement être réparés avant l’utilisation de l’échelle. Les réparations doivent toujours être effectuées par une personne compétente. Si une réparation n’est plus possible, l’échelle doit être immédiatement rendue inutilisable et éliminée afin que personne ne puisse plus l’utiliser.

Les endroits rugueux des échelles en bois ou en aluminium peuvent être poncés à l’aide d’un papier de verre. Une huile respirante protège les échelles en bois. En revanche, il convient de renoncer aux peintures huileuses couvrantes, car elles limitent fortement la respiration du bois. Elles peuvent aussi masquer d’éventuelles fissures ou dommages.

Avant le remisage, les échelles doivent être nettoyées et contrôlées. L’emplacement de rangement doit être choisi de telle sorte que les échelles ne soient ni exposées directement au soleil ni à de fortes intempéries. Les échelles sont généralement placées verticalement. Il faut veiller à disposer de suffisamment de points de suspension pour éviter qu’elles ne puissent tomber.

Source: SPAA

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.