GEA présente une nouvelle génération de robots de traite pour une meilleure rentabilité

Les systèmes de traite automatique optimisés de GEA apportent des avantages économiques et écologiques aux exploitations laitières. 

gea-dairyrobot-r9500-edition-2021_tcm11-89830

Publié le

Avec une série d'optimisations, GEA lance une nouvelle génération de systèmes de traite automatique DairyRobot R9500 et DairyPro, qui apportent, entre autres, des améliorations significatives à la technologie du module de traite, au processus de traite In-Liner Everything et à l’unité de traite MilkRack. Le nouveau concept DairyService garantit également une facilité d'entretien, des coûts de maintenance réduits et des temps d'arrêt du système minimisés. Pour compléter la nouvelle génération des systèmes, une nouvelle version de programme de l’automate permet d'optimiser le processus de traite. Dans l'ensemble, les exploitations laitières bénéficient d'une disponibilité accrue. Plus de traites et de lait par jour et de coûts d'exploitation réduits jusqu'à 35 % par rapport au modèle précédent pour une meilleure rentabilité. Les systèmes existants DairyRobot R9500 ou Monobox et DairyProQ ont la possibilité d’une mise à niveau au travers de kits vendus pour bénéficier des nouvelles fonctionnalités.  

Les innovations dans le processus de traite présentent des avantages économiques et écologiques

La technologie brevetée In-Liner Everything effectue chaque étape du processus de traite - stimulation, nettoyage/pré-trempage, premiers jets, traite et trempage - en un seul branchement. L'agent de trempage dans le processus In-Liner Everything est appliqué à la fois sur le gobelet trayeur et sur le trayon, ce qui signifie que la surface en caoutchouc ou silicone du manchon est également trempée. En conséquence, l'agent de trempage désinfecte la peau du trayon ainsi que le gobelet trayeur. Cela peut éliminer le besoin d'une désinfection intermédiaire avec de l'acide peracétique. Par la suite, la caméra et le gobelet trayeur sont maintenant nettoyés simultanément. Ces améliorations du processus de traite, non seulement raccourcissent le temps dans le box pour plus de traites par jour, mais elles protègent également l'environnement et réduisent les coûts d'exploitation.

Le nouveau mode de séparation permet d'économiser du temps et des ressources

Avec la nouvelle version de programme 1.5, GEA apporte une autre innovation importante au DairyRobot R9500 : un simple clic dans la commande MView permet d'activer un mode de séparation très utile. Avec cette nouvelle fonction, il est désormais possible de traire en groupe les animaux dont le lait est à séparer sans avoir à effectuer un rinçage ou un nettoyage intermédiaire après chaque vache. Cette nouveauté offre un gain de temps et une réduction considérable de consommation d'eau, de détergent et d'énergie. Ainsi le robot se rend disponible plus rapidement pour les vaches suivantes.

Service optimisé pour une disponibilité maximale et une plus grande durabilité des matériaux

Pour la nouvelle génération de systèmes de traite automatique, GEA a fondamentalement revu les intervalles d'entretien réguliers et les kits de maintenance. Des matériaux plus durables et des intervalles d'entretien prolongés permettent de réduire considérablement les coûts d'entretien.

De plus, la technologie des modules de traite a été améliorée. Avec l’intégration des capteurs de mesures et d’analyse du lait à ce module, le robot de traite GEA offre une conception unique et une longueur d’avance sur d’autres systèmes existants. L’amélioration des composants techniques de ce module offre une augmentation significative de l’intervalle de service. Le design a également été repensée : les améliorations apportées à l’extension de l'espace permettent une meilleure accessibilité aux composants du module et un remplacement plus rapide des pièces de service de contrôle pour une traite continue et des temps d'arrêt minimisés.

La nouvelle génération des systèmes de traite dispose également d'un MilkRack optimisé : les nouveaux portes gobelets augmentent la durée de vie des courroies rondes de griffes. Et grâce à moins d'espaces, le MilkRack est désormais moins sensible à la contamination.

Flexibilité et pérennité

Jusqu'à quatre robots de traite peuvent être connectés à l'unité d'alimentation du DairyRobot R9500. Cela améliore non seulement l'efficacité énergétique de l'opération, mais offre également une flexibilité suffisante pour une extension future.Des modules d'espace vide en option ont été développés en conséquence pour le manège de traite DairyPro Q. Ceux-ci peuvent être utilisés pour réduire les coûts d'investissement et augmenter la capacité de production au moment opportun en modernisant des modules de salle de traite supplémentaires.

Source : GEA   

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.