Des échanges d'une importance capitale

Le 28 novembre 2023, la dernière journée régionale de PSL organisée à Thoune s'est achevée sur un succès. Au total, quelque 600 producteurs·trices sont venus s'informer sur l'actualité du secteur laitier. Les manifestations ont montré, d'une part, que les défis politiques actuels et la situation économique incertaine demandent une observation attentive du contexte général. Et d'autre part, que ce sont des producteurs et productrices de lait engagés qui portent la qualité du lait suisse au niveau élevé actuel. Leur qualité de vie est essentielle pour une production laitière durable sur le long terme.

2023-12-05 08_52_34-bild-regionaltagung-brunegg-01-2560x1920.webp ‎- Windows-Fotoanzeige
(Photo: PSL)

Publié le

Entre le 14 et le 28 novembre 2023, quelque 600 producteurs·trices de lait se sont réunis à Brunegg, Hosenruck, Monthey et Thoune. Ces rencontres ont pour but d'entretenir le contact direct avec les membres, c'est-à-dire les producteurs·trices de lait, et de leur présenter les défis actuels, notamment ceux de la branche laitière. Elles offrent en outre aux membres une possibilité unique d'échanger entre eux et avec leur organisation faîtière.

Pas d'investissement dans l'avenir sans qualité de vie

Boris Beuret, président de PSL, a commencé par souligner l'importance de ces journées d'information permettant un échange direct entre les producteurs de lait et l'organisation faîtière, ce qui est essentiel pour la collaboration. C'est la seule façon d'obtenir des retours afin de s'améliorer et de trouver de nouvelles idées pour le travail à venir. Malgré de nombreux vents contraires, la population suisse continue d'accorder une grande confiance dans l'expertise de l'agriculture suisse. Dans sa stratégie politique, l'OFAG mise elle aussi sur le lait comme élément de la solution aux questions climatiques. C'est également l'objectif de la communication générique de PSL avec l'actuelle campagne sur les herbages pour le lait durable suisse.

Bien que la population soutienne les agriculteurs, des exploitations de production laitière continuent de disparaître chaque année. C'est pourquoi l'une des priorités actuelles de PSL gagne en importance: la nouvelle autoévaluation de la qualité de vie des producteurs·trices de lait, utilisée comme indicateur central de la durabilité sociale. Grâce à cette évaluation, les chef·fes d'exploitation disposent d'un bon instrument pour réfléchir à leur propre qualité de vie. Cependant, de telles évaluations devront aussi à moyen terme occuper une place centrale chez les transformateurs de lait.

La politique agricole continuera à façonner l'avenir de la production laitière

Stephan Hagenbuch, directeur de PSL, a présenté les enjeux politiques de l'année 2023 pour le secteur laitier. Il a donné des informations sur la politique agricole, la stratégie climatique, et les finances fédérales. L'agriculture dans son ensemble se trouve dans une phase très délicate en ce qui concerne le cadre politique. En juin 2024 déjà, une votation sur l'initiative Biodiversité aura probablement lieu.

Le rapport sur la stratégie climatique confirme ce que PSL communique depuis longtemps: les deux tiers des émissions issues de l'alimentation sont importés et les vaches laitières ne sont responsables "que" de 3,4% des émissions. Il est donc logique de promouvoir une production indigène et adaptée aux conditions locales. C'est le cas du lait suisse, qui fait partie de la solution!

Bien qu'il soit aujourd'hui scientifiquement reconnu que le calcul des émissions de méthane des ruminants est biaisé, le rapport sur le climat continue de l'utiliser sans le critiquer.

Quant aux finances fédérales, il est encore peu clair aujourd'hui quel sera le montant final des coupes injustifiées proposées dans le train d'ordonnances 2023. Les négociations sur le budget 2024 se déroulent actuellement au Parlement. Il est inadmissible que l'agriculture, qui a reçu des montants globalement constants au cours des 20 dernières années, soit encore pénalisée pour sa "parcimonie" par rapport à d'autres secteurs.

Standard sectoriel généralisé

Dans l'ensemble, la première phase du standard sectoriel pour le lait durable suisse (swissmilk green) est en bonne voie. Pour les exploitations produisant du lait de centrale, l'objectif est presque atteint avec 93%, contre 75% pour le lait de fromagerie. PSL recommande à tous les producteurs et productrices de lait de s'inscrire rapidement dès maintenant afin de ne pas se retrouver dans une situation critique le 1er janvier.

Forte croissance de la consommation de lait

Pierre-André Pittet, vice-directeur de PSL, s'est penché plus en détail sur l'évolution du marché laitier. Il a informé que la FAO prévoyait une forte croissance de la consommation de lait au cours des dix prochaines années, notamment en raison de la croissance démographique et de l'augmentation des revenus dans plusieurs parties du monde (surtout en Inde et au Pakistan). Le secteur laitier est et reste une locomotive économique et représente, au niveau international, une solution pour la sécurité alimentaire d'une population croissante.

Texte: PSL

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Testez vos connaissances: Quel est le poste de coûts le plus important dans une entreprise d’élevage porcin ? Ou alors quel facteur a une grande influence sur le prix d’abattage des porcs ?

Vers le quiz
Quiz sur les céréales

Quiz sur les céréales

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Les questions portent sur l’origine du blé, ses caractéristiques ainsi que les pratiques agronomiques en la matière.

Vers le quiz

Articles les plus lues

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

  • Les cookies nécessaires permettent la fonctionnalité de base. Le site ne peut pas travailler correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les paramètres de votre navigateur.