Tank à lait au CO2

Wedholms présente le premier tank à lait du marché européen qui utilise du CO2 comme fluide frigorigène dans les installations de réfrigération standard DX. Ce tank répond aux exigences de la révision du règlement sur les gaz fluorés qui deviendront obligatoires dans l’Union européenne à partir de janvier 2025.

Publié le

Actualisé le

La gamme DFC 953 de tanks à lait convient à des systèmes de traite automatisée comportant de 1 à 8 robots et ayant une capacité de 3200 à 30’000 litres. 
Les fluides frigorigènes synthétiques comme les hydrofluorocarbones sont progressivement supprimés dans l’Union européenne. Selon la révision du règlement sur les gaz fluorés récemment promulguée par l’UE, tous les équipements de réfrigération fixes neufs installés dans l’UE (à l’exception des refroidisseurs) à partir de janvier 2025 doivent utiliser des fluides frigorigènes dont le PRP (potentiel de réchauffement planétaire) est inférieur à 150. Les installations existantes demeurent utilisables et réparables jusqu'à la fin de leur durée de vie économique. Mais à partir de l'année 2032, les systèmes frigorifiques utilisant des fluides frigorigènes dont le PRP est supérieur à 750, à l'exception des refroidisseurs, ne pourront plus être rechargés lors des opérations de maintenance et d'entretien. 
À partir de 2027, de nouvelles restrictions sur la quantité maximale de fluides frigorigènes synthétiques pouvant être mis sur le marché de l'UE seront introduites. Cette quantité sera plafonnée à environ 20 millions de tonnes d'équivalent CO2 par an. Cette mesure entraînera une hausse du prix des fluides frigorigènes synthétiques, ce qui rendra l'achat et l'exploitation des tanks à lait dotés d'une technologie dépassée plus coûteuse. Cette conséquence devrait avoir pour effet d’inciter les investissements dans des tanks à lait dotés d'une technologie plus moderne et plus durable sur le plan de l'environnement.

Le retour en grâce des premiers fluides frigorigènes

L'élimination progressive des fluides frigorigènes nocifs est un processus qui a débuté il y a près de 40 ans. Dans les années 1980, les premières preuves de l'existence de trous dans la couche d'ozone sont apparues. Depuis, les régimes réglementaires successifs ont donné naissance à de nouvelles générations de fluides frigorigènes, de moins en moins nocives. 
Les premiers systèmes frigorifiques, apparus dans les années 1800, utilisaient des fluides frigorigènes naturels tels que le CO2, l'ammoniac ou les hydrocarbures. Cependant, ces réfrigérants n’étaient pas pratiques à utiliser avec la technologie de fabrication et les pratiques de sécurité utilisées à l'époque. Dans les années 1930, les fréons ont été introduits, permettant une réfrigération efficace à basse pression tout en améliorant la sécurité. 
La ratification du protocole de Montréal dans les années 1980 a marqué le début d'un processus international visant à éliminer progressivement l'utilisation des substances appauvrissant la couche d'ozone, y compris de nombreux fréons. Depuis, on assiste à un regain d’intérêt pour les fluides frigorigènes naturels. Le CO2 a un PRP de 1 et un potentiel d'appauvrissement de la couche d'ozone de 0, ce qui rend son impact environnemental neutre. 

Le CO2, un fluide frigorigène efficace

Le CO2 est un fluide frigorigène très efficace. Ses propriétés uniques, à la fois en tant que vapeur et en tant que liquide, garantissent une grande efficacité énergétique, pour une réduction considérable des coûts d'exploitation. Il permet également l’utilisation de petits composants et de conduites de petit diamètre, ce qui minimise l'encombrement des composants et réduit le coût des pièces et des réparations.  
Le contenu énergétique élevé du CO2 comprimé produit de la chaleur, chaleur qui peut être utilisée comme sous-produit du processus. Dans le système DFC 953, la chaleur récupérée est utilisée pour fournir de l'eau chaude aux systèmes auxiliaires. 
Le refroidissement par détente directe est le type de système de refroidissement le plus courant. Il fonctionne selon le principe que la température du gaz baisse lorsque la pression est réduite et que le gaz se dilate. Le gaz froid absorbe la chaleur à l'intérieur d'un espace clos et libère son contenu thermique à l'extérieur.

Compatible avec tous les robots de traite

Le compresseur des tanks à lait de la gamme DFC 953 fonctionne avec un contrôle de fréquence, à la vitesse exacte requise par le processus. Un petit volume de 20 litres de lait est réfrigéré à la bonne température, tout aussi efficacement qu'un volume de 200 litres, ce qui évite la formation de glace dans le tank. 
La gamme DFC 953 de tanks à lait est compatible avec toutes les machines à traire robotisées. Plusieurs kits adaptateurs sont disponibles.
Le système de commande offre une gamme étendue d'options pour un contrôle efficace de l'agitation et de la température, ainsi que des fonctions d'alarme avancées. 
Un commutateur de consommation domestique permet aux utilisateurs d'obtenir du lait pour leurs propres besoins. 
Un nettoyage en profondeur est assuré par une tête de pulvérisation. Celle-ci est conçue pour éliminer les dépôts de calcium et le développement des bactéries sur tout l'intérieur du réservoir grâce à un puissant jet d'eau.

En bref 

• Ce nouveau tank à lait de Wedholms est le premier du marché européen qui utilise le CO2 comme fluide frigorigène dans un système frigorifique standard à détente directe. 
• La révision du règlement sur les gaz fluorés de l’UE entrée en vigueur le 11 mars 2024 exige l’utilisation de fluides frigorigènes naturels tels que le CO2. 
• À partir de janvier 2025, tous les équipements de réfrigération fixes neufs installés dans l’UE (à l’exception des refroidisseurs) devront utiliser des fluides frigorigènes dont le PRP (potentiel de réchauffement planétaire) est inférieur à 150.

Source : Wedholms

Agri Quiz : Activité de loisir

Agri Quiz : Activité de loisir

Au printemps, les activités de loisirs en plein air reprennent. Testez vos connaissances sur le droit d'accès libre, le droit foncier, les questions de responsabilité ou les offres et événements agrotouristiques à la ferme en participant au quiz agricole de la Revue UFA.

Vers le quiz
Quiz Agri : Le lisier - Un engrais de haute valeur

Quiz Agri : Le lisier - Un engrais de haute valeur

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Pourquoi est-il obligatoire de stocker le lisier en hiver ? Quel système d’épandage réduit le plus les pertes d’ammoniac ? 

Vers le quiz

Articles les plus lues

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

  • Les cookies nécessaires permettent la fonctionnalité de base. Le site ne peut pas travailler correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les paramètres de votre navigateur.