Production animale

Protéger contre les agents pathogènes

Le veau est le maillon faible de la chaîne de l’élevage bovin, car il vient au monde sans protection immunit aire efficace. Il réagit donc de façon sensible aux erreurs d’alimentation, de garde ou de gestion. Outre les mesures préventives concernant l’hygiène et l’alimentation, la distribution de compléments alimentaires phytogènes réduit la multiplication des agents pathogènes responsables de la diarrhée.

En cas de problème de cryptosporidies, les veaux nouveau-nés ne doivent être placés que dans des igloos lavés avec le nettoyeur à haute pression et qui ont séché en étant exposés durant trois jours au grand air. 

(Photo : SSV)

Publié le

Gérant, Service Sanitaire Veaux Suisse

Responsable du secteur veaux, UFA

Dans l’élevage des veaux, les diarrhées sont aussi craintes que fréquentes. Les soins dispensés aux animaux malades demandent beaucoup de temps, mais il n’est pas rare que des veaux ne puissent plus se lever et périssent. En général, la diarrhée est la conséquence d’une infection du veau par des agents pathogènes. Il peut s’agir de bactéries (E. colipathogènes), de virus (rotavirus et coronavirus la plupart du temps) ou d’unicellulaires (protozoaires). Durant les deux premières semaines de vie, ce sont souvent les cryptosporidies qui provoquent des problèmes. Chez les veaux de plus de quatre semaines, les diarrhées peuvent aussi être provoquées par des coccidies (Eimeria bovis, Eimeria zuernii) et des giardies (protozoaires).

Augmentation de la pression infectieuse

Lorsque plus de 20 % des veaux d’une exploitation ont la diarrhée, cela tient à des lacunes systématiques en matière de garde, d’alimentation ou d’hygiène : les pathologies cliniques apparaissent notamment quand la pression infectieuse est très élevée en raison de mauvaises conditions d’hygiène ou quand les capacités de défense de l’organisme sont réduites (ingestion de colostrum insuffisante, mauvaises conditions de garde, quantité de lait entier trop faible).
En cas de problème étendu à l’entier de l’effectif, il vaut la peine de rechercher la présence de pathogènes dans les déjections, afin de pouvoir prendre des mesures de prévention efficaces. Pour cette analyse, on dispose désormais de tests rapides (dipstick), que le vétérinaire de troupeau peut prescrire. De son résultat dépendra la suite des opérations. Notamment en cas de diarrhées des veaux d’origine bactérienne, la vaccination des vaches portantes durant leurs dernières semaines de gestation peut s’avérer une aide précieuse. Par contre, si les cryptosporidies sont le problème central, la vaccination des futures mères n’a pratiquement aucun effet. Le moyen le plus efficace pour réduire au maximum la pression de ces agents infectieux, c’est de laver soigneusement les igloos pour veaux avec un nettoyeur à haute pression, de les laisser sécher complètement et de les laisser vides pendant trois jours.

6108720_image_0_65.jpg

Une bonne hygiène dans l’étable des veaux et la propreté constante des ustensiles à buvée sont importantes. 

(Photo: UFA SA)

Comment prévenir ?

Les abreuvoirs, les installations d’alimentation fixes et les ustensiles de buvée (tétines, tuyaux, récipient mélangeur de l’automate, circuits d’eau et de lait de l’automate, etc.) doivent toujours être maintenus parfaitement propres. Par ailleurs, il faut nourrir et soigner les veaux sains avant les veaux malades, afin de réduire la transmission de la maladie. Une étude suisse a montré que des veaux affichant une faible concentration d’immunoglobulines dans le sang souffraient majoritairement de diarrhée. Certains indices laissent par ailleurs supposer que les veaux qui ont reçu suffisamment de colostrum excrètent moins de cryptosporidies. Mais le lien entre le colostrum et la protection contre les cryptosporidies n’est pas encore établi. Il n’en demeure pas moins qu’un approvisionnement suffisant en colostrum est important pour la bonne santé du veau. Il faut éviter les carences en énergie, en protéines, en sels minéraux, en oligoéléments (p. ex. sélénium, fer) ou en vitamines, car elles provoquent une baisse des défenses immunitaires.

Mesures préventives contre les cryptosporidies

  • Propreté des igloos 
  • Bonne hygiène de l’étable 
  • Approvisionnement correct en colostrum 
  • Propreté des ustensiles à buvée 
  • Séparation des animaux malades 
  • Compléments phytogènes

Soigner les animaux malades

Les veaux atteints de diarrhée perdent quotidiennement, via l’intestin, jusqu’à huit litres de liquide et des sels minéraux (électrolytes) en grande quantité. Pour compenser ces pertes, il faut utiliser dans la mesure du possible des buvées diététiques complexes, qui se sont avérées plus efficaces que les buvées d’électrolytes. Il faut toujours distribuer deux litres de buvée diététique par jour en alternance avec du lait. En cas d’infection par Cryptosporidium parvum, la distribution quotidienne d’Halofuginon avec la buvée réduit la diarrhée et l’excrétion de pathogènes. Mais ce médicament ne doit pas être surdosé, pour éviter de graves effets secondaires. Si les veaux restent faibles et refusent de boire malgré ce traitement, la pose d’une perfusion par le vétérinaire est indispensable pour les restabiliser.

Compléments fourragers phytogènes

Les compléments fourragers phytogènes sont des produits d’origine végétale qui, en fonction du groupe de substance, peuvent avoir un effet antibactérien, antimicrobien, antioxydatif, renforçateur de l’appétit et mucolytique. Les mélanges d’herbes aromatiques sont utilisés non seulement pour augmenter la résistance du veau, mais aussi pour renforcer sa flore intestinale. Cela peut réduire la multiplication des pathogènes responsables de la diarrhée, comme les cryptosporidies ou les coccidies, mais avoir également un effet positif sur la valorisation de la ration et sur les gains journaliers. Les compléments fourragers phytogènes sont plus efficaces quand ils sont distribués précocement et sur une longue durée.
La meilleure médecine reste toutefois la prévention, car les diarrhées sévères, surtout durant les premières semaines de vie, peuvent avoir des conséquences à long terme. 

Une consultation sur place par le Service Sanitaire Veaux peut aider à identifier les points faibles et à les réduire au maximum.

Newsletter

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter dès maintenant et gagnez de superbes prix !

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

11. - 18.09.2021

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.