category icon

Production animale

Lait en poudre acidifié

Au fil des années, de nombreuses exploitations ont adopté la méthode de la buvée acide. En effet, celle-ci améliore la digestibilité des grandes quantités de lait, réduit la pression infectieuse et diminue ainsi le risque de diarrhée. L’acidification permet en particulier d’abreuver les veaux à volonté en toute facilité. A cet effet, il existe actuellement sur le marché non seulement des additifs pour acidifier le lait, mais aussi des poudres de lait déjà acidifiées. Quels sont les avantages et les inconvénients de cette forme d’abreuvement ?

Les poudres de lait acidifiées conviennent surtout pour la buvée poudre-eau. 

Les poudres de lait acidifiées conviennent surtout pour la buvée poudre-eau. 

(Photo: UFA SA)

Publié le

Chef de ressort, marketing, UFA SA

Ces 20 dernières années, l’alimentation des veaux a beaucoup évolué. On sait aujourd’hui que la programmation métabolique (c.-à-d. la multiplication des cellules au cours des huit premières semaines de vie) est centrale pour le développement du veau et pour ses performances à l’âge adulte. Ainsi, plus un veau produit de cellules durant la période précitée, plus sa productivité sera élevée. Or, pour favoriser cette multiplication, son organisme a besoin de nombreux nutriments qui, pendant la phase en question, ne sont fournis pour l’essentiel que par le lait. Il est donc important d’en administrer en quantité suffisante. Ainsi, les exploitations qui distribuent le lait au seau doivent soit abreuver les animaux plusieurs fois par jour, soit acidifier la buvée. En effet, l’acide abaissant la valeur du pH, il inhibe le développement de germes et rend plus digestes les grandes quantités de lait. A cet égard, il existe de nombreux produits acidifiants : en sus des additifs bien connus pour le lait entier, il y a désormais aussi des poudres de lait déjà acidifiées.

Buvée poudre-eau

En règle générale, recourir aux poudres acidifiées s’avère judicieux si les veaux sont nourris avec des mélanges poudre-eau, car c’est le seul moyen de garantir un dosage précis des acides. Il n’en va pas de même pour un abreuvement au lait entier : les quantités de celui-ci (et donc des poudres utilisées pour l’enrichir) varient d’une exploitation à l’autre. Ainsi, lorsqu’une poudre acidifiante est ajoutée, le dosage de l’acide (de même que son effet) est soit trop faible, soit trop élevé. Par ailleurs, l’ajout de quantités trop importantes d’acide à la poudre de lait pourrait faire floculer le lait, réduisant d’autant les quantités ingérées. Pour ce type de buvée, recourir à des additifs pour lait entier permet de contrôler précisément la teneur en acide. L’effet de réduction des germes d’une acidification peut être particulièrement avantageux dans le cas où l’hygiène des buvées poudre-eau peut être optimisée. En effet, la première mesure à prendre (celle qui est aussi la plus efficace) pour réduire la pression infectieuse, et ainsi le risque de diarrhée, est d’assurer une bonne hygiène d’abreuvement.

Sécurité accrue

S’agissant de l’hygiène d’affouragement, les poudres acidifiées offrent plus de sécurité, car elles réduisent la valeur du pH du lait et permettent aux veaux d’en ingérer plus. Toutefois, cet avantage n’est pas forcément significatif dans les systèmes avec un automate à buvée, où les veaux consomment régulièrement des quantités fixes de liquides. 

Lait d’installation acidifié

Le lait d’élevage UFA 210 instant est un lait d’installation poudre-eau ; il convient aux animaux destinés à l’engraissement de gros bétail et de veaux. Favorisant la programmation métabolique, il couvre de manière optimale les besoins des veaux lourds et précoces des races d’engraissement.

Rentabilité dans la porcherie

Rentabilité dans la porcherie

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Quel est le poste de coûts le plus important dans une entreprise d’élevage porcin ? Ou alors quel facteur a une grande influence sur le prix d’abattage des porcs ?

Vers le quiz

Articles les plus lues

Opatija

Voyage agricole des lecteurs·trices en Croatie et Slovénie

Plus d'information

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.