category icon

Production animale

Quand le gaz ne peut pas s’échapper

Même si on constate nettement moins de cas de météorisation qu’il y a 30 ans, on peut toujours y être confronté de temps à autre. Le risque augmente avec la jeune herbe de printemps ou d’automne, surtout lorsque les températures sont basses. En pareil cas, il ne faudrait pas laisser les vaches sortir au pâturage avant qu’elles aient assez mangé à l’étable.

La consommation de grandes quantités d’herbe jeune et fraîche peut occasionner des météorisations. 

La consommation de grandes quantités d’herbe jeune et fraîche peut occasionner des météorisations. 

(Photo: UFA SA)

Publié le

Actualisé le

Rédactrice, Revue UFA

Normalement, le gaz produit dans la panse est évacué par éructation. Mais une forte proportion de légumineuses, de la jeune herbe riche en protéines rapidement disponibles et l’ingestion de grandes quantités d’herbe en peu de temps peuvent se traduire par des météorisations. Cela est dû au fait que le gaz se mélange dans la panse avec les petites particules de fourrage (surtout celles résultant de la dégradation des protéines). Des petites bulles emprisonnées dans le bol alimentaire, qui engendrent la formation d’une masse mousseuse, se forment alors. Sous cette forme, le gaz ne peut pas s’échapper. L’écume augmente alors de volume, exerçant une pression accrue sur la paroi de la panse et le diaphragme.

Adapter l’affouragement

« Autrefois, les météorisations étaient un problème fréquent parce que les vaches n’avaient pas accès au fourrage 24 heures sur 24. Quand elles sortaient au pré, elles ingéraient une très grande quantité d’herbe en peu de temps », explique Hans Kilchenmann, du cabinet vétérinaire Oeschberg.

« Lorsque plusieurs vaches sont atteintes de météorisation dans une étable, il faut distribuer un produit anti-écume. »

Hans Kilchenmann

Aujourd’hui, la plupart des vaches étant nourries ad libitum, elles ne sortent plus au pré avec l’estomac vide. Les cas de météorisation sont la plupart du temps liés à des erreurs d’affouragement. Par exemple, quand la ration contient trop peu de fibres ou lorsqu’elle est déséquilibrée, avec trop de protéines facilement solubles, poursuit le vétérinaire. Autre cas de figure typique : lorsqu’on met les vaches à l’herbe en automne et qu’elles n’ont pas été alimentées de façon optimale au préalable. Une grande prudence est de mise au printemps, au début de la mise au pâturage, à cause de la jeune herbe. En distribuant du foin avant la sortie au pâturage ou la distribution d’herbe à la crèche, on favorise la rumination. La production de salive, qui contient des composants an-ti-mousse, est également favorisée. Cela permet aussi d’éviter que les vaches se précipitent sur l’herbe au moment de sortir au pré.

UFA-Rumilac

L’utilisation préventive de produits réduisant la formation d’écume, comme UFA-Rumilac, aide à réduire le risque de météorisation. L’huile de foie de morue, qui contient beaucoup d’acides gras oméga– 3, est un produit éprouvé efficace déjà à faible dose. La graisse perturbe la formation des petites bulles dans la panse et les fait éclater. L’huile foie de morue agit déjà en petites quantités et réduit le risque de météorisation.

Produits prophylactiques

Lorsqu’il est impossible d’instaurer un régime alimentaire aussi optimal en distribuant du foin au préalable, il y a lieu d’envisager l’utilisation préventive de produits anti-écume.

« En cas de gonflement grave ou de multiples problèmes de gonflement au sein du troupeau, l’éleveur peut essayer d’utiliser une sonde œsophagienne pour distribuer un produit anti-gonflement. Il s’agit d’une mesure d’urgence, jusqu’à l’arrivée sur place du vétérinaire », explique Hans Kilchenmann.

A l’apparition des symptômes, il faut en tout cas agir vite, car une forte météorisation peut provoquer une suffocation mortelle. 

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.