category icon

Production animale

Nouveau couvoir bio en activité

Le nouveau couvoir de Lindenberg produit des poussins bio pour l’engraissement et la ponte. Les œufs proviennent exclusivement d’exploitations parentales suisses. Le couvoir répond aux standards et aux exigences d’hygiène les plus récents. La capacité du couvoir peut être accrue en tout temps.

Couvoir de BBL AG

Couvoir de BBL AG, où les œufs passent 18 jours avant de parvenir dans les éclosoirs.

(Josef Kottmann)

Publié le

Actualisé le

journaliste agricole indépendant

Le nouveau couvoir bio de Lindenberg (BBL AG) est entré en service en janvier 2019. Il remplace le couvoir bio de Müswangen. Burgmer Geflügelzucht AG, à Weinfelden, Animalco AG, à Staufen, et Bell SA, à Zell, en sont les actionaires. D’ici la fin de cette année, près de 1,5 million de poussins bio seront produits dans ce couvoir.

Technique ultra-moderne

« Le couvoir répond aux derniers standards techniques en date », explique Magnus Döbeli, directeur d’Animalco SA et responsable technique de BBL AG. Selon lui, la planification minutieuse porte ses fruits, les premiers résultats obtenus avec le nouveau couvoir étant excellents, comme l’atteste l’augmentation de 2 % du taux d’éclosion. Au sein du BBL, les processus sont très bien pensés. L’hygiène stricte qui prévaut dans tous les domaines, de la livraison aux éclosoirs en passant par les incubateurs, est impressionnante. Immédiatement après l’éclosion, les poussins sont soigneusement placés dans des caisses de transport réservées à cet effet et transportés le jour même chez les clients, en utilisant des véhicules spécifiques. Une fois arrivés dans le poulailler d’élevage, les poussins d’un jour reçoivent leur premier aliment et de l’eau. « Le jour de l’éclosion, les poussins consomment ainsi librement le contenu de leur sac vitellin », explique Magnus Döbeli. Comme on le constate régulièrement, les poussins prennent de cette façon un très bon départ dans la vie, comme dans la nature. Magnus Döbeli estime qu’il n’est pas indispensable de distribuer de l’aliment et de l’eau immédiatement après l’éclosion, comme le font certains couvoirs.

Poussins bio

BBL AG achète les œufs à couver destinés aux exploitations d’engraissement et de ponte auprès d’exploitations parentales bio situées exclusivement en Suisse, notamment auprès de Daniel Rogger. BBL AG dispose d’un poulailler pour la ligne d’engraissement et d’un autre pour la ligne de ponte. Les poussins d’engraissement bio sont vendus à Bell SA et à Micarna SA. Les poussins de ponte bio sont vendus à des éleveurs de poulettes bio. Ces éleveurs élèvent les poulettes pour des exploitations de ponte commercialisant leurs œufs via Ei AG Sursee, qui les vend à Coop.

Perspectives

« Les installations de BBL AG à Schongau sont situées en zone industrielle, dans une région rurale. Il s’agit d’un emplacement très judicieux en termes de qualité de l’air et de risques d’épizooties », précise Ernesto Hausmann, président du conseil d’administration de BBL AG et précédemment CEO de Ei AG. A l’avenir, il serait tout à fait envisageable de porter la capacité de BBL AG à deux millions de poussins par an. L’étage supérieur abrite des installations techniques impressionnantes. Un dispositif de récupération de chaleur s’y trouve également. « Et s’il était un jour possible, d’un point de vue pratique et en conformité avec les directives bio, de déterminer le sexe des poussins dans l’œuf, il y aurait aussi suffisamment de place pour de telles installations », affirme Magnus Döbeli, qui se dit confiant en l’avenir. 

Chiffres clés du couvoir BBL

Capacité de l’incubateur : 3 × 75 000 extensible à 4 × 75 000

Capacité de l’éclosoir : 3 × 25 000 extensible à 4 × 25 000

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.