Production animale

Sélectionner des mamelles saines

La santé de la mamelle est un facteur de succès incontournable pour les exploitations laitières. Chaque éleveur est parfaitement conscient qu’une infection de la mamelle, qu’elle soit aigüe, chronique ou subclinique, peut transformer la meilleure des vaches en un animal sans valeur.

La sélection basée sur la santé de la mamelle a augmenté ces dernières années. 

Publié le

Actualisé le

Responsable des services / Responsable de la génétique, swissherdbook

Santé de la mamelle  Impact génétique

Plusieurs analyses nationales et internationales ont démontré que la santé de la mamelle est, avec la fertilité et les problèmes de boiterie, l’une des trois principales causes d’élimination dans les troupeaux laitiers. Selon diverses sources, 20 à 30% des vaches laitières seraient éliminées en raison de problèmes de santé de la mamelle ou de numérations cellulaires trop élevées.

Valeur d’élevage

Depuis plusieurs décennies déjà, les taux cellulaires sont calculés dans le cadre du contrôle laitier. Les numérations cellulaires fournissent des indications importantes sur la santé de la mamelle. Les résultats obtenus sont par ailleurs intégrés à l’estimation de la valeur d’élevage. La valeur d’élevage «cellules somatiques» qui en découle affiche une corrélation génétique positive avec la santé de la mamelle. Les programmes d’élevage accordent beaucoup d’attention à cette valeur d’élevage.

Le progrès d’élevage découle de cette estimation de la valeur d’élevage. Il peut être illustré à l’aide de la tendance génétique (soit l’évolution génétique d’un cheptel laitier). Le graphique 1présente, sur la même échelle, la tendance génétique en ce qui concerne les numérations cellulaires et la production laitière (kg de lait), pour la race Holstein. Les deux critères précités affichent une tendance génétique positive. Depuis 2009, pour la performance laitière, le progrès d’élevage a été légèrement plus lent qu’au cours des dix années précédentes (en raison d’une priorisation plus faible par rapport aux critères de santé au sein des programmes d’élevage). Pour la valeur d’élevage «cellules somatiques», on assiste au contraire à une accélération du progrès d’élevage depuis 2006, ce critère étant pondéré plus fortement depuis cette date.

Critères de santé

Ces dernières années, plusieurs pays ont introduit des valeurs d’élevage directes pour la résistance aux mammites. Le Canada, par exemple, enregistre depuis 2007 déjà les chiffres liés aux critères de santé dans les exploitations laitières. Les premières expériences réalisées Outre-Atlantique ont démontré que le taux d’héritabilité du critère «résistance aux mammites» est de 0,12 environ, alors que la valeur d’élevage qui en résulte affiche une corrélation attendue de près de 80% avec la valeur d’élevage «cellules somatiques». En Suisse, il n’existe pas encore de valeur d’élevage directe pour la santé de la mamelle ou la résistance aux mammites. Bien que les mesures liées à la gestion d’exploitation revêtent une importance centrale pour la santé de la mamelle, il est également primordial d’améliorer, à travers la sélection (et pas seulement en corrélation avec les numérations cellulaires), la santé de la mamelle en tant que critère direct. Pour cela, il est toutefois indispensable de disposer d’une estimation de la valeur d’élevage pour les critères de santé concernés. Depuis 2013, les fédérations d’élevage enregistrent sous forme numérique les chiffres liés à la santé animale dans les exploitations laitières. Pour l’instant, il n’y a pas encore suffisamment de données concernant les critères de santé pour calculer ces estimations de la valeur d’élevage. Le nombre croissant d’exploitations enregistrant leurs données sanitaires et d’autres projets portant sur l’échange de données avec PLF (Precison Livestock Farming) et les vétérinaires contribueront à combler cette lacune à moyen terme. Les bases et les instruments scientifiques nécessaires à l’extension de l’estimation de la valeur d’élevage à des nouveaux critères existent. Il incombe désormais aux praticiens de contribuer à l’enregistrement des données destinées à accroître le progrès d’élevage pour les critères de santé également. 

AuteurAlex Barenco, responsable génétique, swissherdbook, 3052 Zollikofen

Newsletter

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter dès maintenant et gagnez de superbes prix !

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

11. - 18.09.2021

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.