Marcel Bucher

Publié le

Je demande à Marcel Bucher quelle est l’ambiance à quelques mois du grand événement.
« L’ambiance est bonne », répond-il en riant avec un air malicieux. D’un geste ample de la main, il désigne les champs en expliquant que le site des Feldtage a pu être agrandi. « Ainsi, les visiteurs pourront voir encore plus de choses et vivre de véritables moments forts », précise-t-il avec enthousiasme. Pour appuyer son propos, il ajoute : «Nous montrerons notamment à quoi ressemblent les betteraves sucrières lorsqu’elles sont plantées. De même, nous présenterons des robots tels que des drones. Par ailleurs, les visiteurs pourront découvrir les céréales en lignes de semis espacées ainsi que toutes les bandes semées pour organismes utiles qui sont d’actualité et une petite surface de multiplication de fleurs sauvages. Enfin, une herse étrille sera sur place. »

Colette Basler, Responsable Marketing chez barto

Ces dernières années, les Feldtage ont, eux aussi, fait les frais de la pandémie. Le responsable des grandes cultures est donc heureux qu’elles fassent leur retour en 2023, après une longue période d’absence.

Nous avançons de parcelle d’essai en parcelle d’essai. Si ces dernières présentent un bon état général, l’hiver passé, qui a été doux, a néanmoins laissé des traces. Ainsi, la pression des campagnols dans les parcelles de culture fourragère est élevée. Confiant, Marcel Bucher souligne que ce problème devrait être résolu d’ici le mois de juin. La période de repos végétatif touche à sa fin. La fumure du colza a déjà été réalisée et les pre mières floraisons sont déjà visibles. S’agissant des céréales, la herse étrille a été passée et l’engrais, épandu. De même, les dernières céréales ou premières cultures de printemps (blé de printemps, avoine et protéagineux) ont été semées. « Sur ce plan aussi, la situation reste tendue : nous avons jusqu’à 200 corbeaux sur les parcelles, ce qui ne nous aide pas vraiment », explique cet employé de LANDOR, dont la culture préférée est la betterave sucrière. Par ailleurs, le lit de semences a été pré paré et le chaulage a été effectué. Enfin, le travail du sol pour les pommes de terre et le maïs a pu être achevé avec succès. Notre entretien porte également sur la digitalisation dans l’agriculture, un sujet incontournable lors des Feldtage.

Une station météorologique qui se trouve à proximité immédiate témoigne de cette évolution. Elle permet à Marcel Bucher d’observer le temps depuis la lointaine région de Zurich, sans devoir toujours se rendre sur place, ce qui représente un avantage de taille. Pour les essais, les personnes concernées ont travaillé avec un tracteur guidé par GPS, permettant de semer avec une très grande précision. « Cette façon de faire représente à la fois un gain d’efficacité et un gain de temps », souligne Marcel Bucher. Aussi présente aux Feldtage, l’équipe barto présentera le gestionnaire d’exploitation numérique avec une exploitation fictive de processus de production végétale intégré. Les personnes intéressées pourront découvrir les avantages de barto et les modalités d’application possibles : du carnet des champs au Suisse-Bilanz, en passant par la planification des cultures et des intrants. Qu’il s’agisse de grandes cultures, de cultures maraîchères ou de cultures spéciales, barto couvre toute l’année de production végétale et propose des solutions pour tous les types d’exploitations.

La digitalisation est devenue un élément incontournable dans l’agriculture. « Elle représente une opportunité de gagner en efficience, de travailler avec exactitude ainsi que d’économiser du temps », déclare Bucher avec conviction.

Représentant de loin la plus grande manifestation de production végétale en Suisse, les Feldtage 2023 sont le point de rencontre de milliers de praticien·nes et d’expert·es des travaux au champ.

Tout comme Marcel Bucher, nous nous réjouissons d’accueillir de nombreux visiteurs et visiteuses.

« barto, votre gestionnaire d’exploitation numérique » est une plateforme qui facilite le travail des agriculteurs et des agricultrices grâce à ses solutions digitales. Il contient notamment un carnet des champs, une fonction importante qui permet d’enregistrer les activités de la ferme facilement et en quelques clics sur l’ordinateur ou sur le téléphone portable avec l’application 365Crop. L’équipe barto se fera un plaisir de vous expliquer comment saisir des parcelles et travailler avec les différents modules dans le cadre d’une formation individuelle ou d’un cours en groupe.

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Testez vos connaissances: Quel est le poste de coûts le plus important dans une entreprise d’élevage porcin ? Ou alors quel facteur a une grande influence sur le prix d’abattage des porcs ?

Vers le quiz
Quiz sur les céréales

Quiz sur les céréales

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Les questions portent sur l’origine du blé, ses caractéristiques ainsi que les pratiques agronomiques en la matière.

Vers le quiz

Articles les plus lues

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

  • Les cookies nécessaires permettent la fonctionnalité de base. Le site ne peut pas travailler correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les paramètres de votre navigateur.