Publié le

Cela est possible quand l’automne est beau – ce qui arrive de plus en plus souvent. Des étés secs et une récolte précoce permettent de mettre rapidement en place la culture suivante. Ainsi, même les céréales d’automne (pour lesquelles les adventices comme le vulpin des champs sont particulièrement problématiques) sont semées de plus en plus tôt. Ce faisant, il faudrait cependant déjà viser un traitement herbicide en automne. Si cette opération est importante dans la lutte contre les adventices à feuilles larges, elle est capitale contre les vulpins des champs. En effet, la propagation de ceux-ci ne peut être maitrisée en cas de traitement trop tardif au printemps. Utiliser des herbicides à effet résiduaire en automne empêche la levée des mauvaises herbes. Là où il n'y a rien, il n'y a rien à traiter. De plus, traiter en automne offre un meilleur niveau de sécurité, notamment si cette opération ne peut être réalisée à temps au printemps ou si celui-ci est humide et froid. En effet, en cas de gel, les cultures sont affaiblies et donc plus sensibles aux dégâts liés aux herbicides. Or, selon le degré de gravité, les pertes peuvent être très élevées.

Les conseils de l’expert

Puis-je traiter mes céréales en pré-levée ?

En production PER, c’est en principe possible ; en revanche, la production IP-Suisse ne le permet pas. Par ailleurs, Tarak ne convient pas pour l’avoine. Golaprex Basic est désormais autorisé en pré-levée, sauf pour cette céréale. En pré-levée, il faut néanmoins une fenêtre de pulvérisation afin de contrôler l'efficacité du traitement.

Pourquoi traiter les anciennes plantes de vulpin à l’automne ?

Lutter contre les adventices au printemps peut s’avérer difficile, car selon les conditions en présence, il est impossible de traiter à temps. En particulier, lorsque les adventices ont déjà atteint le stade du tallage, les moyens à disposition ne suffisent plus.

Quels autres moyens utiliser contre le vulpin des champs ?

Une rotation variée (plantes sarclées et prairies artificielles) est efficace même contre le très résistant vulpin des champs. Les cultures sarclées permettent d’utiliser des graminicides sélectifs. Un faux semis précoce et un sol grumeleux ou raffermi par le rouleau augmentent l’efficacité de l’herbicide racinaire.

Que faire si les adventices sont déjà présentes ?

Il est possible de mélanger des herbicides de contact, comme Derux contre les graminées ou Cerelex contre les adventices à feuilles larges. Les deux produits sont autorisés en PER pour les applications d’automne. L’ajout d’un agent mouillant n’est pas nécessaire.

Conseil produit

Articles les plus lues

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.