category icon

Technique agricole

La pâture, un gage de valeur ajoutée

La Suisse est un pays herbager. Laisser les vaches manger de l’herbe sous sa forme la plus naturelle paraît donc tout à fait logique. Les avantages en termes d’efficacité du travail, de coûts d’exploitation et de bien-être animal sont évidents. C’est d’autant plus vrai dans le cadre de la combinaison de la pâture et de la traite automatique.  

DSC_0054

Publié le

 

Davantage de valeur ajoutée grâce à une efficacité du travail accrue et des coûts inférieurs

La pâture permet d’économiser des coûts de maind’oeuvre et de machines pour la récolte du fourrage, l’affouragement et l’épandage des engrais. Une gestion de pâturage professionnelle est une activité exigeante, surtout quand on vise une proportion de pâture importante (toutes les variantes, y c. la pâture intégrale, sont possibles) et une moyenne de production laitière élevée. Plusieurs éléments comme un peuplement végétal optimal, l’entretien du pâturage, la croissance de l’herbe et les conditions climatiques doivent être pris en compte. Les exploitations qui maîtrisent bien ce système atteignent un niveau d’efficacité élevé et difficilement égalable de 300 à 400 kg de lait par heure de travail. Elles sont ainsi parfaitement à même de maîtriser les défis auxquels le marché du lait est confronté.

Valeur ajoutée supplémentaire grâce à un bien-être animal accru

 La vache « est faite » pour la pâture. En présence d’un système de pâture adaptée, les vaches parviennent à satisfaire leurs besoins naturels en ingérant de l’herbe tout en disposant d’une grande liberté de mouvement. La combinaison de la pâture, de la traite automatique et de la circulation libre permet à la vache de développer son propre rythme en termes d’affouragement, de périodes de repos et de traite. Les avantages qui en découlent se manifestent par des niveaux de production plus élevés, une meilleure santé animale et une durée d’utilisation prolongée.

Un savoir-faire gage de plus-value

 Une gestion de pâturage optimale implique de nombreuses connaissances techniques et beaucoup d’expérience. Surtout lorsque le producteur ·trice concerné·e opte pour un système de traite automatique. La longue expérience dont disposent les conseillers Lely et les nombreuses exploitations combinant la pâture et la traite robotisée permettent de développer une stratégie de pâture adaptée à chaque exploitation. Dans la pratique, bon nombre d’exploitations prouvent, à l’aide de solutions innovantes, que la présence d’une route ouverte à la circulation ou des pâturages éloignés sont certes un défi mais pas des motifs suffisants pour renoncer à combiner la pâture et la traite automatique. L’expérience montre que mettre l’accent, comme nous le faisons, sur le bien-être animal et la circulation libre, contribue à l’obtention de meilleurs résultats de production.  

La pâture et la traite automatique : ça fonctionne !

Cela fait désormais 30 ans que la traite automatique s’est imposée en Suisse. Depuis lors, la combinaison de la pâture et de la traite automatique est un système qui a fait ses preuves. Bon nombre d’exploitations misent sur des systèmes de pâture à la demi-journée ou sur la pâture intégrale. Sur notre canal Youtube, nous présentons plusieurs exemples d’exploitations intéressantes. Constatez à quel point une gestion professionnelle du pâturage et la traite automatique se combinent idéalement !

  

Plus d’infos à propos de la valeur ajoutée Lely sur www.lely.com/ch/fr/centers/haerkingen

Lisez aussi

Agri Quiz : Activité de loisir

Agri Quiz : Activité de loisir

Au printemps, les activités de loisirs en plein air reprennent. Testez vos connaissances sur le droit d'accès libre, le droit foncier, les questions de responsabilité ou les offres et événements agrotouristiques à la ferme en participant au quiz agricole de la Revue UFA.

Vers le quiz
Quiz Agri : Le lisier - Un engrais de haute valeur

Quiz Agri : Le lisier - Un engrais de haute valeur

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Pourquoi est-il obligatoire de stocker le lisier en hiver ? Quel système d’épandage réduit le plus les pertes d’ammoniac ? 

Vers le quiz

Articles les plus lues

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

  • Les cookies nécessaires permettent la fonctionnalité de base. Le site ne peut pas travailler correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les paramètres de votre navigateur.