category icon

Technique agricole

Une machine robuste, fiable et performante

Chaque machine a des caractéristiques qui lui sont propres. Avec la Rollant 540, Claas mise sur la qualité en privilégiant la robustesse et une longue durée d’utilisation. Dans la région vallonnée de l’Emmental, Peter Aeschlimann présente sa machine, la première de ce modèle, qu’il emploie depuis une année.

Les 15 couteaux permettent une longueur de coupe de 70 mm pour l’ensilage.

Les 15 couteaux permettent une longueur de coupe de 70 mm pour l’ensilage.

(Jean-Pierre Burri)

Publié le

Actualisé le

Au mois de juin de l’année dernière, Peter Aeschlimann a échangé sa presse Rollant 375 RC contre le nouveau modèle Rollant 540 RC. Agriculteur à Linden, près de Thoune, Peter Aeschlimann emploie cette presse sur son exploitation et en association avec un autre agriculteur disposant d’une presse et d’une enrubanneuse. Les deux agriculteurs réalisent des balles rondes pour près de 70 clients, principalement dans leur commune.

Claas Rollant 540

La nouvelle presse à chambre fixe Rollant 540 est disponible en trois versions. Le modèle 540 RC Comfort dispose d’un système de liage par filet et par film en option ainsi que d’un mécanisme de coupe avec au choix 0, 7, 8 ou 15 couteaux, qui s’enclenchent depuis la cabine. La version RC est équipée de l’entraînement Roto Cut et de 15 couteaux au maximum qui peuvent être retirés manuellement pour une coupe plus longue. Sur le modèle sans couteaux 540 RF, le fourrage passe par le rotor d’alimentation Roto Feed muni d’étoiles disposées en spirale et particulièrement adapté pour la luzerne et les fourrages plus délicats. Plusieurs modèles de pneumatiques de grande largeur sont proposés pour ces presses équipées d’un essieu simple, selon les besoins particuliers de l’utilisateur.

Pick-up et entraînement

Le pick-up de la presse Rollant 540 mesure 2,1 m de large. Un système tasseur d’andain à rouleaux est disponible en option. « Je réalise principalement des balles d’ensilage. J’ai choisi la version sans tasseur d’andain qui convient bien pour ramasser de très gros andains. Avec cette largeur de pick-up et des roues de jauge pivotantes, le ramassage est parfaitement propre », explique Peter Aeschlimann en pressant le foin dans une parcelle vallonnée située à proximité de la ferme.

Avec 15 couteaux, la longueur de coupe atteint 7 cm et convient pour réaliser des ensilages. « En ouvrant la porte arrière, on dispose d’un bon accès pour changer les couteaux et je peux les activer depuis le terminal dans la cabine du tracteur », précise Peter Aeschlimann. Au-dessus du pick-up, deux vis sans fin latérales dirigent le fourrage vers le rotor sur la largeur de la chambre de pressage.

alt_text

La nouvelle Rollant 540 dispose de rouleaux de compression, de chaînes et d’un châssis renforcé.

(Jean-Pierre Burri)

Chambre de compression

Cette presse à chambre fixe compte 15 rouleaux de pressage renforcés et entraînés individuellement. Peter Aeschlimann a opté pour le système de compression MPS ( Maximum Pressure System ).

Ce segment de trois rouleaux pivote dans la chambre pour imprimer plus tôt un mouvement de rotation à la balle et débuter la compression dès 90 cm de diamètre. Lorsque la balle grandit, le segment MPS est poussé vers le haut et reprend sa place parmi les autres rouleaux de compression. « Les balles sont plus fortement compressées et conservent leur forme lors du stockage. La qualité du fourrage s’en trouve aussi améliorée », précise encore Peter Aeschlimann. Deux vérins latéraux placés horizontalement permettent d’actionner la porte arrière. Avec une pression de 180 bars, ces vérins contribuent aussi à assurer une densité élevée de la balle.

Toute la partie entraînement est située sur le côté gauche de la machine avec une lubrification des chaînes par une pompe excentrique. Le dispositif de graissage de la porte arrière et du système MPS est situé sur le côté droit.

Equipement particulier

Afin de prolonger la durée d’utilisation de la machine, toutes les chaînes de transmission sont renforcées, de même que les rouleaux et le châssis. Les axes des rouleaux sont également renforcés et peuvent être changés individuellement si nécessaire. Le fond de rotor abaissable Rollant Pro s’adapte automatiquement au flux de fourrage. Grâce à une course de 30 mm, ce système permet de ramasser des andains irréguliers avec un suivi visuel sur le terminal en cabine. En cas de bourrage, les couteaux peuvent être déclenchés et le fond de rotor ouvert depuis le terminal. Le rotor pousse alors le fourrage vers la chambre de pressage. 

Portrait « Réaliser des balles denses pour assurer la conservation »

L’exploitation Lehmatt de Peter Aeschlimann est située à 920 m à Linden, un peu à l’écart du village. Entourée de collines, la commune est située dans l’Emmental. Avec sa façade en bois et ses géraniums sur les balcons, l’habitation s’intègre bien dans le paysage, à l’image du rural rénové et du bâtiment pour le jeune bétail et les vaches taries construit en 2013.

L’exploitation produit du lait d’industrie avec un troupeau de 25 vaches Red Holstein et élève sa propre remonte. Le domaine s’étend sur 22,5 ha de surface agricole utile, dont 2,5 de maïs, d’orge et de triticale. « Pour mon troupeau, je réalise 230 balles d’ensilage par année et du foin en vrac ( séchoir ). Durant la belle saison, les vaches pâturent le jour ou la nuit en fonction de la température. Elles reçoivent également du foin toute l’année », explique Peter Aeschlimann lors de la visite sur son exploitation. L’agriculteur est aussi propriétaire de 9 ha de forêt et produit du bois durant l’hiver. En 2013, une installation photovoltaïque de 18 kWp a été installée sur le toit de l’un des hangars. Une partie du courant produit est consommée sur l’exploitation, le solde étant injecté dans le réseau. Dans l’un des hangars de l’exploitation, Peter Aeschlimann héberge également les six moissonneuses-batteuses appartenant à LANDI Thoune. Son père conduisait une de ces machines et avait contribué au développement du battage pour les clients.

« J’ai reçu ma nouvelle presse Claas Rollant 540 RC au mois de juin de l’année passée. C’était la première machine de ce modèle en Suisse. Je disposais déjà d’une presse Claas dont j’étais satisfait, raison pour laquelle j’ai racheté une machine de la même marque », affirme Peter Aeschlimann. « Les balles sont compactes et régulières avec cette presse plus lourde que la précédente à cause du châssis et des rouleaux renforcés. J’utilise actuellement un tracteur de 140 CV et les clients sont satisfaits », poursuit Peter Aeschlimann. « Avec mon associé qui utilise une Claas 375, nous réalisons environ 5000 balles par an, dont 20 % de foin et 80 % d’ensilage. Dans notre région, les exploitations sont généralement plutôt petites et bon nombre de nos clients travaillent à l’extérieur. »

Dans cette région vallonnée, Peter Aeschlimann a besoin d’une machine performante et assurant un ramassage propre. Avec un pick-up large et des roues de jauge pivotantes, il peut travailler proprement et à la satisfaction de ses clients.

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.