1.5 kg mehr Milch und höhere Milchinhaltsstoffe dank dem mehrmaligen Füttern

« 1,5 kg de lait en plus par vache et par jour ainsi que des teneurs du lait supérieures grâce à une fréquence de distribution plus élevée »

(Photo: Christoph Haefely)

Publié le

Actualisé le

Une ration toujours fraîche à la table d’alimentation

La production laitière des vaches est étroitement liée à leur état de santé. Pour cette raison, elles doivent pouvoir manger 10 à 14 fois par jour, d’où l’importance d’une alimentation fréquente. En outre, une fréquence de distribution plus élevée signifie que les fourrages sont toujours frais et savoureux. Les vaches ont alors aussi moins tendance à trier la ration et l’ingestion augmente.

Une ingestion optimale

Toutes les vaches reçoivent des fourrages frais. Même les animaux de rang inférieur ayant un accès limité à la table d’alimentation disposent régulièrement d’une ration renouvelée. La consommation fréquente de fourrage frais est meilleure pour le rumen. Les vaches deviennent plus actives et la production laitière augmente.

Nourrir au bon moment

Une fréquence de distribution élevée ne signifie pas une alimentation régulière à des moments précis. Il s’agit plutôt de présenter les fourrages au moment optimal en fonction du taux d’ingestion. Le taux d’ingestion peut varier en raison d’un comportement alimentaire inhabituel ou lorsque les vaches pâturent.

Affourager selon les besoins

Lors du repoussage du fourrage, le Vector mesure la quantité de fourrage à l’aide d’un capteur de hauteur. Si la hauteur moyenne de fourrage est inférieure à la valeur prédéfinie, le Vector décharge la ration requise là où elle est nécessaire. Le robot d’affouragement est également équipé d’un aimant qui permet d’éliminer les pièces de métal du fourrage.

 

Plus d’informations Pour un rumen sain

Une alimentation fréquente permet d’obtenir un pH stable et une bonne santé du rumen. Une vache tire plus de la moitié de ses besoins énergétiques des acides gras provenant d’hydrates de carbone fermentés. En présence d’un pH bas dans le rumen, les micro-organismes nécessaires deviennent inefficaces. Plusieurs petits repas par jour permettent de maintenir le pH à un niveau stable et contribuent à une meilleure valorisation du fourrage.

Pour des sabots sains

Une alimentation fréquente a également un effet bénéfique sur la santé des onglons. Comme la ration est à portée des vaches, elles n’ont pas besoin de s’étirer pour l’atteindre. Cela permet de réduire la pression sur les onglons des membres antérieurs et le cou. En présence d’un apport restreint en fourrage, les vaches de rang inférieur sont souvent chassées par leurs congénères et amenées à les éviter en faisant des mouvements brusques qui entraînent une pression supplémentaire sur les onglons. Des visites plus nombreuses au robot de traite ainsi qu’une alimentation plus fréquente stimulent l’activité des vaches. Si la traite se fait à l’aide d’un robot, le taux de fréquentation du robot augmente nettement.

  

Plus d’informations : www.lely.com/haerkingen

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.