category icon

Vie quotidienne

De la graine à la récolte

Cultiver ses propres plants de légumes permet de définir soi-même les variétés que l’on souhaite avoir dans son jardin. Pour cultiver ses propres plants, il faut tenir compte de la valeur immatérielle et non pas de la valeur matérielle.

Divers types de récipients se prêtent à la culture des plants de légumes

Divers types de récipients se prêtent à la culture des plants de légumes.

(Carole Kündig)

Publié le

Actualisé le

Chef jardinier et professeur d'horticulture, Wallierhof

La période de culture de plants de légumes dure de cinq à huit semaines. Elle comprend la période de semis, le piquage et la culture jusqu’à l’obtention de la jeune plante apte à être plantée. Lorsqu’on veut planter les premiers légumes précoces tels le chou précoce, les salades ou le chou-rave en avril dans les plates-bandes, il faut alors démarrer les semis dès la fin février. Les périodes de culture dépendent toujours de la date de plantation choisie.

Matériaux

Pot de yogourt, carton à œufs, petit pot, bol en plastique ou terrines classiques en terre cuite : divers récipients sont propices pour la culture. Il est important que les récipients soient munis de trous pour évacuer l’eau. Choisissez une terre aussi stérile que possible, légère, sans tourbe ni engrais à titre de terreau de semis. Ce substrat peut être obtenu en mélangeant du sable, de l’humus et du compost à maturité. Divers substrats pour semis sont également disponibles en magasin.

Marche à suivre

Des pièces lumineuses et une température d’environ 15° C offrent les meilleures conditions pour une bonne germination. Avec les semis précoces, il n’est pas toujours facile de trouver l’emplacement approprié. Une chambre fraîche ou une buanderie lumineuse et pas trop froide peuvent faire l’affaire. Plus tard, les balcons et serres à semis seront des alternatives supplémentaires. Vous pouvez placer des plaques de verre ou des housses en plastique sur les pots de semis pour augmenter la température, mais ce n’est pas indispensable. Faites attention à la formation excessive de condensation ! Remplissez les pots à semis de terre sans tasser, aplatissez, puis semez. Des semis trop condensés favorisent le risque de pourriture. Pressez légèrement les graines et couvrez-les de deux fines couches de terre. Semez directement en pot individuel les semences de courge, courgette, aubergine et tomate, cela permet d’éviter le travail de piquage.

N’attendez pas trop longtemps avant de piquer les petites plantes semées en terrine, sinon les germes deviennent trop longs et se renversent. La règle de base indique qu’il faut procéder au piquage lorsque les premières vraies feuilles se sont formées après les cotylédons. Outre les récipients déjà mentionnés, les plateaux à plusieurs pots conviennent aussi pour le piquage. Les plantes peuvent y former de belles mottes de racines. Veillez à ce que les plants semés et piqués ne soient pas trop humides pour éviter qu’ils pourrissent. 

Planifier à temps des semis directs à l’extérieur

Grâce à leurs composants (oligo-éléments, inuline et vitamines), les panais, carottes (de stockage), endives, persil tubéreux, scorsonères et salsifis sont de précieux légumes de garde. Toutes ces variétés de légumes ont une longue période de culture et sont semées en lignes directement en pleine terre. Les températures encore fraîches et l’humidité hivernale qui prévaut en mars / avril contribuent à une bonne faculté germinative.

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.