category icon

Vie quotidienne

Fleurs d’elfes dansantes

Les formes gracieuses des fleurs de l’ancolie ressemblent à des elfes qui dansent. Elles répandent leur agréable charme au printemps et fleurissent dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, même en pot sur le balcon ! Les semis doivent se faire au début de l’été pour les voir apparaître l’année suivante.

Belle fantaisie: les ancolies fleurissent sous de multiples formes.

Belle fantaisie: les ancolies fleurissent sous de multiples formes.

Publié le

Actualisé le

Freie Journalistin

Ancolie

Al’évocation de la « fleur bleue de l’amour », c’est probablement de l’ancolie dont il est question. Cette plante a de nouveau le vent en poupe, tout comme d’autres belles fleurs issues du jardin de campagne et semées en été.

Au jardin, l’ancolie fait partie de la noblesse ancestrale et elle y restera pour très longtemps. Une fois que cette plante pluriannuelle s’est installée, elle se ressème en effet d’ellemême, sans pour autant devenir envahissante. Elle ne cesse de surprendre et de se transformer, car les bourdons croisent les jolies fleurs entre elles. Ainsi des fleurs roses tendres et aux teintes lilas, ou encore aux ruches doubles bordeaux, voire blanc étincelant émanent de fleurs bleu foncé aux pointes typiques.

Vaste choix

Il existe de nombreuses variétés de ces renonculacées robustes. En mai et juin, elles pratiquent la danse des fleurs. Les clochettes retombantes graciles et gracieuses pendent au bout de tiges ramifiées atteignant 1 m de haut. Les petites espèces Biedermeier, qui brillent par leur croissance fournie et touffue même en pot ou caissettes de balcon, sont ravissantes.

Les géantes McKana fascinent par leurs grandes fleurs, en principe bicolores, qui arborent de magnifiques teintes lumineuses. Les variétés aux jolies têtes crêpues sont attrayantes. Les feuilles divisées restent vertes en hiver, contrastées de rouge lorsque les températures sont faibles.

Petites astuces pour le jardin potager et d’agrément

  • Dès la Saint-Jean (24 juin) la récolte de rhubarbe et d’asperge prend fin: les plantes ont alors besoin d’une pause et d’un peu de compost. 

  • Attrapez les mouches de la cerise avec des plaques jaunes; protégez les cerises des attaques d’oiseaux avec des filets. 

  • Effeuillez les tomates chaque semaine, au besoin attachez-les. Secouez la plante pour stimuler la pollinisation ! 

  • Arrosez si possible le matin. L’arrosage du soir attire les limaces ! 

  • Ajoutez une seconde fois de l’engrais aux rosiers en juin. Pour stimuler la nouvelle formation de boutons: coupez les fleurs fanées en dessous de deux feuilles formées. 

  • Taillez les haies quand les oisillons ont quitté le nid. 

  • Coupez et replantez des boutures de giroflées jaunes pour les multiplier.

Fleur en vase gratifiante

L’ancolie est une plante vivace (pluriannuelle) qui se développe très bien quel que soit le site. Elle fleurit aussi bien à l’ombre qu’en plein soleil. En plus de cela, il s’agit d’une fleur à couper attrayante et qui se conserve bien. Même séchée, elle a du cachet. Coupée lorsqu’elle est encore verte et pendue la tête en bas pour sécher, elle enrichit les bouquets de fleurs séchés et les compositions florales.

Dans les magasins, on trouve des plantes en fleurs ainsi que des sachets de semis pour toutes sortes d’ancolies. Semées d’ici fin juillet en terrine, elles fleurissent au printemps suivant. Dès que les petites plantes peuvent bien être saisies avec deux doigts, plantez-les individuellement dans de petits pots.

L’ancolie aime la compagnie

Plantez-la à sa place définitive en septembre avec un espacement d’environ 25 cm. Pas de panique, les limaces épargnent l’ancolie ! L’ancolie apprécie la terre humifère, mais n’est pas difficile. En se multipliant, elle pousse même entre les fissures des plaques.

Les plantes tapissantes conviennent à titre de sous-plantation, car l’ancolie aime l’humidité et avoir des racines à l’ombre. Marguerites, cœurs de Marie, tulipes, alliums, narcisses, alchémilles et herbes ornementales sont des partenaires idéaux. Bergenias, hostas, fougères, géraniums et fleurs des elfes conviennent aux places mi-ombragées. 

Auteure   Edith Beckmann, journaliste indépendante RP de Frauenfeld (TG), jardinière pas sionnée ayant des racines dans l’agriculture

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.