category icon

Gestion

Du géranium pour prévenir les mammites ?

Les insectes ne sont pas seulement gênants pour les vaches, ils nuisent également à la santé de la mamelle. L'utilisation de remèdes naturels peut réduire la pression des maladies.

Geranien-63248_pixabay_online

Publié le

Rédacteur Revue UFA

L’été n’est pas la saison préférée des vaches. En plus de la chaleur, ce sont surtout les mouches et les moustiques qui leur gâchent la vie. En production laitière, ces insectes piqueurs ne sont pas seulement pénibles, mais constituent aussi un problème médical, confirme Hans Kilchenmann, vétérinaire à Oeschberg (BE). « Ils provoquent des inflammations de la peau de la mamelle et des trayons, qui gênent la traite et portent atteinte à la santé de la mamelle. De plus, ils transmettent des germes pathogènes d’un animal à un autre », explique-t-il.

Durant la belle saison, il y a donc de bonnes raisons de lutter contre ces gêneurs. Hans Kilchenmann conseille, par exemple, de pulvériser du simple vinaigre de pommes sur toute la mamelle des animaux en lactation après la traite. Son effet ne dure certes que le temps du séchage, mais c’est la plupart du temps suffisant pour que le canal du trayon se referme.

Pour éloigner plus durablement les mouches et autres insectes, les huiles essentielles sont utiles au début de la période de tarissement, jusqu’à la formation du bouchon. Le spécialiste mentionne la citronnelle, l’eucalyptus et la menthe poivrée, ainsi que les extraits de géranium. Ce dernier n’a pas seulement un effet répulsif, mais également antibactérien et antiinflammatoire.

Articles les plus lues

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.