category icon

Gestion

Tournage de film au Rebberg

Prisca et Andreas Schwarz, un couple de viticulteurs, ont tourné leur première vidéo il y a deux ans, sans avoir la moindre idée de ce que cela impliquait. Ils ont désormais plus de 140 vidéos à leur actif. Prisca et Andreas Schwarz se sont ainsi fait connaître et ont augmenté leurs ventes de vin.

« Nous ne montrons pas aux gens comment on ouvre une bouteille de vin mais tout le travail nécessaire jusqu’à la mise en bouteille...

« Nous ne montrons pas aux gens comment on ouvre une bouteille de vin mais tout le travail nécessaire jusqu’à la mise en bouteille. » Le couple de viticulteurs Prisca et Andreas Schwarz réalisent des films sur YouTube depuis deux ans. 

Publié le

Actualisé le

Dans la vidéo où on la voit arpenter sa vigne à Freienstein, dans le canton de Zurich, Prisca Schwarz explique : « La taille de la vigne a un impact déterminant sur la qualité du vin. » On entend ensuite Andreas, son mari, expliquer que dans le cadre de la taille douce, la circulation de la sève est primordiale.

Cette séquence peut être visionnée dans la vidéo numéro 47 des époux Schwarz. Pendant près de douze minutes, Prisca et Andreas Schwarz y expliquent comment tailler les vignes en utilisant des méthodes douces. Cette vidéo a été vue près de 12 000 fois. Cela fait désormais deux ans que Prisca et Andreas Schwarz tournent des films qu’ils publient sur YouTube. Actuellement, ils ont 140 films à leur actif. Ils y expliquent les travaux qu’ils accomplissent quotidiennement dans les vignes. « Nous voulons montrer à nos clients ce que nous faisons. Le but premier n’est pas de faire de la promotion commerciale » , affirme Prisca Schwarz. « L’histoire du produit est très importante. Nous souhaitons que les gens associent notre vin aux histoires que nous présentons », précise encore son époux.

Conseil YouTube : Les recommandations du couple de viticulteurs

  1. Parler l’allemand au lieu d’un dialecte suisse alémanique : ainsi, on peut cibler des personnes issues de tous les pays germanophones.
  2. Plus un film est tourné de manière professionnelle et plus on dispose d’options pour faire le montage du film.
  3. Il ne faut pas hésiter à se lancer. Les craintes se dissipent avec le temps.
  4. Il est important de disposer d’un bon programme de montage. Prisca et Andras Schwarz utilisent « Davinci Resolve 15 », un programme gratuit et professionnel.
  5. Il est souvent délicat de filmer des personnes de près. Il faut par conséquent toujours demander aux gens s’ils sont d’accord d’être filmés et leur dire sur quels canaux les films seront mis en ligne.

L’authenticité est un élément clé

Au début, les Schwarz écrivaient tout ce qu’ils avaient l’intention de dire pendant le film. Ils ont toutefois rapidement constaté que c’était inutile. « En écrivant à l’avance tout ce que l’on dit, le film devient trop rigide. Il est préférable d’exprimer ce que l’on a sur le cœur et d’être spontané » , explique la viticultrice. Les vidéos où les personnes s’expriment de manière spontanée sont beaucoup plus authentiques. Quand le tournage d’une vidéo est à l’ordre du jour, les Schwarz réservent un moment à cet effet le matin pour discuter et réfléchir au thème abordé.

Emotion et changement

Lorsqu’on demande à nos deux viticulteurs s’ils ne sont parfois pas à court de sujets en lien avec le vin, Prisca Schwarz répond : « C’est vrai que les processus de travail se répètent chaque année mais les thèmes liés à la production du vin sont quasi inépuisables. » Les films de Prisca et Andreas Schwarz abordent des sujets aussi variés que la taille de la vigne, la livraison du vin ou la manière dont le sulfate parvient dans le vin.

Le couple de viticulteurs veille à ce que ses vidéos soient compréhensibles pour tous. « La difficulté consiste à rendre ce sujet accessible aux consommateurs lambda. Par conséquent, nous évitons d’utiliser des termes techniques », explique le viticulteur. « Nos films sont vus par des commerçants de vins, des sommeliers ainsi que par des viticulteurs qui sont intéressés par les conseils que nous donnons et, bien entendu, par des amateurs de vins. »

En moyenne, les époux Schwarz ont besoin d’une heure pour produire un film et de deux à trois heures supplémentaires pour couper ce dernier et réaliser le montage définitif. Mais ce travail en vaut la peine : « Les échos que nous recevons sont très positifs. Beaucoup de gens apprécient beaucoup le fait que nous soyons prêts à leur montrer comment nous produisons nos vins » , ajoute encore Prisca Schwarz. « Je n’aurais jamais pensé que l’intérêt serait aussi important. » La chaîne YouTube de la famille Schwarz compte près de 700 abonnés.

Les films n’ont pas seulement permis à cette famille de viticulteurs de se faire connaître davantage mais également d’augmenter son chiffre d’affaires. Andreas Schwarz constate que les gens consultent les vidéos sur une assez longue période et qu’à un moment donné, ils ont envie de goûter les vins qu’ils ont suivis. Finalement, c’est justement l’histoire qui se cache derrière le vin qui fait la différence. 

Les films YouTube des viticulteurs Schwarz peuvent être consultés sur www.youtube.com/weingutschwarz 

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.