100 ans de savoir-faire Claas

Il y a 100 ans exactement, Claas déposait son premier brevet pour un noueur destiné à la lieuse de paille que Claas commercialisait à l'époque. Cette invention est le point de départ d'une success-story sans précédent dans le secteur des presses dont le lancement de la nouvelle Quadrant Evolution constitue le dernier chapitre en date.  

242940_25

Publié le

Le noueur est considéré comme la pièce maîtresse des presses à balles parallélépipédiques. Sur le plan mécanique, son principe de base est resté pratiquement inchangé au fil des ans, qu'il produise des nœuds simples ou doubles. L'innovation révolutionnaire mise au point par Claas est datée de 1923. Il s'agissait en l'occurrence d'un « bec noueur avec lèvre supérieure à mouvement limité », breveté sous le n° 414212, qui allait révolutionner le pressage des fourrages et servir de logo à Claas durant plusieurs décennies.

Deux ans auparavant, Claas avait déjà déposé son tout premier brevet pour un noueur destiné dans un premier temps aux lieuses de paille. La lieuse de paille n'est autre que le tout premier produit commercialisé par l'entreprise familiale fondée en 1913, suivie de la presse à paille brevetée Claas. À cette époque, les deux machines étaient conçues pour être utilisées en association avec une batteuse. En 1934, Claas révolutionne les techniques de récolte du foin et de la paille en Europe en lançant la presse pick-up. Cette machine est la première à mécaniser le ramassage et le chargement du fourrage. L'histoire du noueur est marquée par d'autres grandes dates comme celle du lancement de la presse haute pression HD en 1953, de la presse à piston coulissant Markant en 1967 et, enfin, de la presse Quadrant en 1988. Avec plus de 5 500 unités vendues jusqu'ici rien qu'en Allemagne, elle est aujourd'hui numéro un en termes de volumes parmi les presses à balles parallélépipédiques. Les presses Quadrant sont utilisées de nos jours partout dans le monde, parfois dans des conditions difficiles. On les retrouve ainsi en Thaïlande où elles servent à presser de la paille de canne à sucre, en Afrique du Nord, mais aussi en Europe, en Chine et en Amérique du Nord où elles pressent de la paille de maïs. Depuis la lieuse de paille jusqu'à la Quadrant moderne, en passant par les presses haute pression Markant et Maximum, plus d'un million de noueurs Claas ont été vendus.

Un savoir-faire maison

Aujourd'hui encore, 100 ans après le dépôt du tout premier brevet, Claas continue de faire évoluer et de fabriquer ses noueurs en misant à 100 % sur ses capacités et son expertise interne. Le noueur demeure l'une des compétences métier de l'entreprise. Comme par le passé, Claas privilégie le nœud simple avec boucle qui se distingue par une fiabilité absolue, est facile à réaliser et ne produit aucun résidu de ficelle. La dernière grande étape de son évolution remonte à 2015 où un tout nouveau bec noueur avec une plaque de serrage entièrement repensée est lancé. Outre une amélioration de la fiabilité du nouage, celui-ci autorise l'utilisation de ficelles de plus gros diamètre.

Parallèlement, Claas lance un nouveau système de régulation automatique de la pression de pressage, l'APC (Automatic Pressure Control). Grâce à des capteurs, ce dernier surveille en permanence la tension de la ficelle et gère la densité de la balle en conséquence, de manière automatique, pour éviter les ruptures de ficelle tout en générant des balles d'un poids maximum.

Source : Claas   

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.