Éthanol à partir de betteraves sucrières

En juin 2022 a eu lieu l’inauguration solennelle de l’installation de production d’éthanol abritée à la sucrerie d’Aarberg. Dans son allocution, le conseiller d’État Christoph Amman a souligné l’importance du site de production suisse. En collaboration avec Alcosuisse, Sucre Suisse SA a développé un procédé permettant de produire de l’alcool de qualité supérieure à partir de betteraves à sucre. L’éthanol baptisé « CH11 » a été spécialement conçu pour la fabrication de spiritueux. Dans quelques mois, une qualité d’éthanol pharmaceutique, destiné à des usages médicaux, mais également utilisé en cosmétique, dans des aliments et pour la désinfection, sera mise sur le marché.

La capacité de production maximale de l'usine d'Aarberg est de 7000 hectolitres d'éthanol pur.

La capacité de production maximale de l'usine d'Aarberg est de 7000 hectolitres d'éthanol pur.

(Sucre Suisse SA )

Publié le

À l’occasion d’un événement exclusif qui a réuni des représentants de la politique, de l’économie et des médias sur le site de Sucre Suisse SA, la première installation de production du pays permettant de fabriquer de l’éthanol à partir de mélasse de betteraves sucrières a été inaugurée le 16 juin 2022. Orateur de marque, le conseiller d’État Christoph Amman a souligné l’importance de la Suisse comme site de production. Il a également loué l’esprit d’innovation et le fait que des produits destinés au marché indigène puissent être fabriqués en Suisse. Une douzaine de maîtres distillateurs issus de toutes les parties du pays ont montré à quelles fins et dans quels produits le nouvel alcool était utilisé. Finalement, une visite a permis de découvrir l’installation.

100 percent suisse

Le nouvel éthanol confectionné à Aarberg est à 100 % issu de matières premières suisses. Ainsi, pour la première fois, les producteurs de spiritueux ont la possibilité de fabriquer leurs spécialités régionales avec de l’alcool suisse et d’y apposer le label « éthanol suisse ».

L’acheteur final reconnaît ainsi quelles eaux-de-vie contiennent réellement de l’éthanol suisse. Pour savoir qui sont les douze pionniers dans les différentes parties du pays – certains noms sont réputés alors que d’autres appartiennent à de jeunes entrepreneurs audacieux – il suffit de consulter le nouveau site web www.ethanolsuisse.ch. En principe, tous les producteurs peuvent acheter de l’éthanol suisse.

Qualité incomparable

Aujourd’hui, l’essentiel de l’éthanol disponible sur le marché international provient de grands distillateurs industriels. Le produit est de bonne qualité, mais il présente des fluctuations importantes selon le mode de production et les matières premières utilisées. En outre, les grandes installations de fermentation et de distillation industrielles visent d’abord l’efficacité.

CH11 est distillé jusqu’à obtention d’un taux de pureté de 96,8 % et se hisse au rang des qualités d’éthanol chimiquement les plus pures qui soient. L’odeur de cet éthanol extrêmement pur est neutre, sa sapidité douce et veloutée. Cette pureté et cette neutralité sont essentielles, car ainsi l’alcool s’imprégnera au mieux des essences, arômes ou herbes qui lui sont ajoutés. Il en absorbera les propriétés organoleptiques, conservera et sublimera les parfums et les saveurs et en restituera toute la richesse.

Durabilité concrète

Un argument important qui plaide en faveur de l’éthanol à partir de matières premières suisses est la durabilité. Il est issu à 100 % de végétaux régionaux vivaces. La production se fait exclusivement à partir de mélasse, un sous-produit de la fabrication du sucre qui acquiert ainsi des lettres de noblesse grâce à sa transformation en éthanol. L’énergie nécessaire à la distillation provient de la centrale à bois située à proximité immédiate de la fabrique et exploitée à 100 % avec de la biomasse. Finalement, la production locale permet d’économiser de nombreux trajets et de transports.

Production de deux qualités distinctes

Le nouvel éthanol suisse sera disponible en deux qualités. Le produit « CH11 », spécialement conçu pour la confection de spiritueux, sera disponible dès maintenant. D’ici la fin de l’année, la seconde qualité, un éthanol pharmaceutique pouvant servir à la désinfection en salle d’opération, sera introduit sur le marché. Avec une capacité de production maximale de 7000 hectolitres d’éthanol pur, l’installation contribue de façon non négligeable à la sécurité d’approvisionnement du pays. Une nécessité qui a resurgi avec clarté lors de la pandémie de coronavirus.

Source: Sucre Suisse SA

Articles les plus lues

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.