La culture de pommes de terre devient plus durable

La trajectoire de réduction pour les produits phytosanitaires exige de l’agriculture d’utiliser nettement moins de produits phytosanitaires d’ici 2027. Pour répondre à cette exigence, la branche des pommes de terre souhaite cultiver de manière accrue des variétés robustes et se fixe des objectifs ambitieux dans une convention avec la Confédération : la culture de pommes de terre doit devenir plus durable en Suisse.

Les difficultés d'approvisionnement en plants de pommes de terre et les conditions météorologiques incertaines ne facilitent pas la situation dans le se...

Les difficultés d'approvisionnement en plants de pommes de terre et les conditions météorologiques incertaines ne facilitent pas la situation dans le secteur de la pomme de terre cette année.

(Pixabay)

Publié le

Extrait du communiqué de presse de Swisspatat

La Confédération a adopté au printemps 2022 la trajectoire de réduction pour les produits phyto-sanitaires dans le cadre de l’initiative parlementaire 19.475. Cette mesure vise à réduire de 50% d’ici 2027 les risques liés à l’utilisation des produits phytosanitaires. La branche des pommes de terre est aussi touchée puisque les produits phytosanitaires jouent un rôle important pour assurer une récolte suffisante et de bonne qualité.

Convention d’objectifs avec la Confédération

En réponse à la trajectoire de réduction pour les produits phytosanitaires, la branche des pommes de terre a décidé de conclure une convention d’objectifs avec l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG). La branche établit des objectifs ambitieux dans le cadre de cette convention :
- Les variétés robustes doivent être cultivées sur 25 percent de la surface d’ici 2028;
- La part de la surface cultivée avec des variétés robustes doit être augmentée à 80 percent d’ici 2040.

Un horizon à long terme a été délibérément choisi pour établir les variétés robustes. Cela s’explique par le temps que prend le travail de sélection. Il faut en effet compter entre 12 et 15 ans jusqu’à ce qu’une nouvelle variété soit commercialisée. Seules quelques variétés répondent aujourd’hui aux critères requis.
La convention d’objectifs est conclue entre l’OFAG et swisspatat, l’interprofession de la branche suisse des pommes de terre. Toute la filière, soit la production, le commerce et l’industrie de trans-formation, soutient cette convention et s’engage pour atteindre les objectifs. En la signant, la branche assume sa responsabilité et contribue à rendre la culture de pommes de terre plus durable en Suisse.

Pourquoi miser sur les variétés robustes ?

Un projet de recherche de swisspatat, d’Agroscope et de la Haute école des sciences agrono-miques, forestières et alimentaires (HAFL) montre que les variétés robustes permettent de réduire le nombre d’applications de fongicides de plus de 50% par rapport aux variétés habituelles. En-semble avec d’autres instruments (p. ex. des modèles de prévision), les variétés robustes peuvent apporter une contribution précieuse à la réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires.

Pourquoi les produits phytosanitaires sont-ils nécessaires dans la culture de pommes de terre ?

Les productrices et producteurs utilisent des produits phytosanitaires pour combattre le mildiou (Phytophthora infestans), et ce tant en culture conventionnelle qu’en culture biologique. Si cette maladie fongique n’est pas contrôlée, elle peut entraîner une perte totale en peu de temps. Elle a d’ailleurs provoqué de grandes famines en Europe par le passé. Afin d’empêcher sa propagation et de réduire les pertes de rendement, les productrices et producteurs appliquent des fongicides de synthèse en culture conventionnelle PER et des produits à base de cuivre en culture biologique.

Activité de loisir

Activité de loisir

Au printemps, les activités de loisirs en plein air reprennent. Testez vos connaissances sur le droit d'accès libre, le droit foncier, les questions de responsabilité ou les offres et événements agrotouristiques à la ferme en participant au quiz agricole de la Revue UFA.

Vers le quiz
Quiz Agri: Le lisier - Un engrais de haute valeur

Quiz Agri: Le lisier - Un engrais de haute valeur

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Pourquoi est-il obligatoire de stocker le lisier en hiver ? Quel système d’épandage réduit le plus les pertes d’ammoniac ? 

Vers le quiz

Articles les plus lues

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

  • Les cookies nécessaires permettent la fonctionnalité de base. Le site ne peut pas travailler correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les paramètres de votre navigateur.