La pandémie stimule les ventes de produits laitiers suisses

La pandémie a aussi de bons côtés: chez les détaillants, la vente de lait et de produits laitiers suisses, surtout les produits locaux, frais et bio, a nettement augmenté en 2020.

milk_Pixabay
(Photo: Pixabay)

Publié le

Bien que, globalement, le lait et les produits laitiers suisses soient populaires ces dernières années, 2020 devrait être une année hors normes pour le commerce de détail. Lait, fromage, yogourt ou séré: la demande de presque tous les produits laitiers a augmenté en 2020. Les raisons de ce phénomène sont d'une part le télétravail et la fermeture des restaurants, qui ont poussé les gens à cuisiner davantage, et, d'autre part, la fermeture des frontières, qui a pratiquement empêché tout tourisme d'achat. Toutes ces mesures de lutte contre la pandémie ont eu une influence positive sur la vente des produits laitiers suisses.

Une hausse pour toutes les catégories de produits

Avec une augmentation de 15 % par rapport à 2019, les ventes de beurre du commerce de détail ont atteint un record. Pour comparaison, en 2019, la hausse par rapport à 2018 avait été de 2,2 %. La situation sanitaire a joué un rôle déterminant dans l'évolution du comportement des consommateurs et consommatrices envers le lait frais. Alors qu'en janvier 2020, la consommation de lait frais accusait un recul de 1 %, deux mois plus tard, pendant le premier semi-confinement, elle enregistrait une augmentation de 24 % par rapport à mars 2019. La demande de yogourt et de séré s'est également envolée pendant le premier semi-confinement, avec une augmentation de 23 % en avril 2020.

Le bio continue son essor

La popularité du lait et des produits laitiers bio a connu un boom. L'évolution enregistrée par la petite catégorie des boissons lactées bio est également remarquable. Alors que leurs ventes étaient encore en baisse de quelque 18 % en 2019, elles ont affiché une augmentation de presque 12 % en 2020.

Production de fromage en hausse malgré les importations

Les ventes de fromage suisse dans le commerce de détail ont poursuivi leur ascension en 2020. Cette évolution a déclenché une hausse de la production fromagère et, partant, généré une valeur ajoutée accrue pour le lait de fromagerie. Les ventes de fromage importé ont également profité de la fermeture des frontières, affichant une croissance de quelque 18 % (dans le commerce de détail) imputable aux consommateurs et consommatrices sensibles aux prix. En revanche, la pandémie a provoqué un recul des importations de boissons lactées, de séré et de yogourt.

Le fromage frais, un marché en expansion

Le fromage frais (indigène et importé) était déjà apprécié avant la pandémie, les ventes augmentant un peu chaque année. Mais, dans ce segment aussi, 2020 a été une année exceptionnelle, les ventes de fromage frais affichant une hausse de 17 %.

Ces chiffres record vont-ils se maintenir?

"Les ventes de 2021 sont nettement supérieures à celles de 2019 dans tous les segments. Or, si l’on compare l'année en cours avec 2020, on constate que les ventes ont baissé pour la majorité des groupes de produits. Les mois à venir, avec les prochaines étapes de la réouverture, nous dirons si une partie des consommateurs continuera à moins acheter à l’étranger et à tenir compte de la provenance suisse ou si les vieilles habitudes reprendront le dessus", explique Reto Grolimund, responsable Études de marché chez Swissmilk.

Source: PSL

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.