La restauration hors domicile recèle un potentiel de croissance pour bio

Les denrées alimentaires de production biologique ont gagné en importance en Suisse. L’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) et l’Institut de recherche de l’agriculture biologique FiBL ont publié un rapport pour analyser entre autres son développement et les motivations d’achat des consommateurs.

abendbrot-939435

Publié le

La part de marché des produits biologiques est désormais d'environ 11 %. Qui sont les acheteurs de denrées bio, quels produits choisissent-ils et à quelles motivations répond cette consommation ? Telles sont les principales questions auxquelles l’OFAG et le FiBL répondent dans un rapport qu’ils viennent de publier conjointement. Un constat s’impose : le bio recèle un potentiel dans les restaurants, les cantines et la vente à emporter.

Aperçu des habitudes de consommation

L’analyse approfondie des habitudes d’achat des consommateurs s’appuie sur la combinaison de deux sources de données : d’une part le panel de consommateurs créé par NielsenIQ Switzerland et utilisé par l’OFAG, et d’autre part le Biobaromètre, une enquête menée par le FiBL pour déceler les tendances caractérisant la consommation de produits bio en Suisse.

sg

Articles les plus lues

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.