Un exercice financier 2019 réjouissant pour Suisag

SUISAG peut se prévaloir d‘une année 2019 couronnée de succès. Dans l’ensemble des trois domaines d‘activités élevage, insémination artificielle et service sanitaire porcin, des objectifs importants ont été atteints l‘année dernière, comme l’introduction de nouvelles caractéristiques de qualité de la viande dans l‘évaluation de la valeur d‘élevage ou la forte croissance du nouveau programme de santé SuisSano. Le chiffre d’affaires a augmenté de 4,3 % par rapport à l‘année précédente avec un bénéfice de 677 813 fr.

Construction du nouveau bâtiment de bureaux de SUISAG, avancement des travaux au 27.05.20

Construction du nouveau bâtiment de bureaux de SUISAG, avancement des travaux au 27.05.20

(Photo: Suisag)

Publié le

Malgré cette bonne marche des affaires, les défis à venir ne manquent pas : baisse de la consommation de viande de porc et conditions-cadres difficiles de la société associées à la demande politique de réduction du cheptel. Tout cela va continuer à faire progresser le changement structurel de la production porcine. Les coûts de poursuite du développement de l’élevage vont augmenter. Dans le même temps, les populations de race pure, qui sont à la base des futurs progrès zootechniques, sont en diminution. De même, le chiffre d’affaires de l’insémination artificielle et du service sanitaire porcin qui, après des années d’efforts, est devenu à présent rentable, diminuera au cours des prochaines années en raison de la baisse du nombre d’exploitations d’élevage et d’engraissement.

„En tant que prestataire de services, nous devons toujours être en mesure, dans ce contexte, d‘identifier à temps les besoins des producteurs de porcs, mais aussi ceux de la Confédération et des cantons“, déclare Leo Müller, président du conseil d‘administration de SUISAG. „Sur cette base, nous devons réussir à développer et à vendre des services de qualité et de quantité appropriées à des prix concurrentiels.“ Et de plus : „Dans le même temps, les coûts doivent être maîtrisés.“

Mais malgré tous les défis, SUISAG continuera d’investir dans la poursuite du développement de ses produits et services au cours des prochaines années et de se doter d’infrastructures pour l’avenir. La construction du nouveau bâtiment de bureaux à Sempach permettra d’offrir des postes de travail modernes à plus d’une cinquantaine d’employés. En outre, divers investissements importants sont prévus pour l‘année en cours, comme la transformation de la halle de collecte de semences de Knutwil, afin de garantir en permanence un approvisionnement fiable en semences fraîches de haute qualité à tous les éleveurs de porcs suisses. SUISAG envoie ainsi un signal clair et montre qu‘elle croit en l‘avenir de la branche.

Au niveau international également, SUISAG est reconnu comme centre de compétences dans le domaine de l’élevage et de la détention porcins. Avec les investissements réalisés et prévus en Suisse et dans le même temps l’internationalisation croissante de SUISAG, une nouvelle étape du développement de l’entreprise a été franchie.

Malgré la situation liée au corona, SUISAG est confiante pour le second semestre. „Nous travaillons actuellement sur divers nouveaux projets dans l’ensemble des trois domaines d‘activités, créant ainsi une plus-value pour nos clients et partenaires à l‘avenir. Les activités internationales ont également connu des débuts prometteurs cette année“, déclare le directeur Matteo Aepli.

Le 25 juin prochain aura lieu l’assemblée générale 2020 de SUISAG. En raison de la situation liée au corona, celle-ci aura lieu en l‘absence des actionnaires. Ceux-ci peuvent se prononcer au préalable sur les demandes du conseil d’administration par le biais d’un questionnaire.

En remplacement du vice-président du conseil d’administration, André Hofer, qui démissionnera en tant que membre du conseil d‘administration de SUISAG lors de la prochaine AG, le conseil d’administration propose Vincent Boillat. Le conseil d‘administration est convaincu d‘avoir trouvé en Vincent Boillat un professionnel doté d’une bonne formation et une personnalité jouissant d’un bon réseau pour représenter la Suisse romande.
En outre, Meinrad Pfister de Schafisheim est proposé à l’élection en tant que président de Suisseporcs pour compléter le conseil d’administration.
Tous les membres du conseil d’administration actuels ont été dûment élus jusqu’en 2021 et restent à disposition.

Source: Suisag

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.