category icon

Production animale

Apprendre progressivement à manger beaucoup

Le but de l’élevage porcin bio est une production proche de la nature, qui implique notamment le passage en douceur d’une phase à l’autre. Une alimentation adaptée à chacune de ces phases est cruciale.

Pour éviter de trop stresser les porcelets, il faut commencer à distribuer l’aliment d’élevage avant le 


sevrage.&#x...

Pour éviter de trop stresser les porcelets, il faut commencer à distribuer l’aliment d’élevage avant le  sevrage. 

Publié le

Actualisé le

UFA SA

Le système digestif des porcelets nouveau-nés fonctionne différemment de celui des porcs adultes. Au cours des premières semaines de vie, il est naturellement prévu pour le lait et s’adapte peu à peu à la nourriture solide. Cette transition peut entraîner des difficultés pour certains éleveurs de porcs bio. Il convient de ne pas trop solliciter l’appareil digestif des porcelets et ses enzymes lors du changement d’alimentation.

Le processus digestif change

Au cours des premiers jours de la vie d’un porcelet, la lactase, qui sert à digérer le lactose, est l’enzyme la plus présente dans le système digestif, suivie de la lipase, qui permet de digérer les graisses. La pepsine et la trypsine, qui participent à la digestion des protéines, ne sont que peu présentes au début. L’enzyme servant au fractionnement de l’amidon ( amylase ) est complètement absente. La production de lactase augmente au cours des deux premières semaines, puis disparaît au bout de cinq à six semaines. Les autres enzymes apparaissent alors en quantité suffisante, de sorte que les porcelets peuvent digérer de plus grandes quantités d’aliments.

Transition en douceur

Il est crucial de garantir une transition douce entre les phases. Les directives de la production de porcs bio vont d’ailleurs dans ce sens. La durée minimale de l’allaitement, fixée à 42 jours, donne plus de temps aux porcelets pour s’adapter au nouveau mode d’alimentation. Dès la naissance, le lait maternel a un fort impact sur la santé des porcelets. Un apport suffisant en colostrum est déterminant. L’instinct de fouille, qui peut être encouragé par la mise à disposition de terre à fouiller dès le deuxième jour de vie, favorise le passage de l’alimentation liquide à l’alimentation solide. L’ajout d’un aliment de démarrage, dont la composition est précisément adaptée à l’âge des animaux, facilite la mise en place de la digestion et de ses enzymes. Il est recommandé d’habituer les porcelets aux aliments d’élevage avant le sevrage. Dans la mesure du possible, cette transition doit s’effectuer lentement, sur une période pouvant durer jusqu’à une semaine.

Apprendre tôt à manger

Aliments bio pour porcelets

EDP

MJ

P

g

PB

g

Lys

g

UFA 474 - 5 aliment de démarrage

14,0

5,5

180

10,4

UFA 475 - 5 aliment pour porcelets

13,3

5,5

175

9,8

Alimenter correctement les porcelets est déterminant pour leur santé. Une stratégie d’alimentation adaptée à l’exploitation est un gage de réussite et de plaisir à travailler. Pour garantir que les porcelets digèrent bien, il est recommandé de les alimenter en deux phases. L’aliment de démarrage UFA 474 - 5 permet d’habituer rapidement les animaux à l’ingestion d’aliments solides. Il peut leur être distribué dès le deuxième jour de vie et au-delà du sevrage. UFA 475 - 5, qui peut être utilisé vers la fin de l’allaitement déjà, a une composition idéale pour la phase d’élevage. Pour encourager les animaux à fouiller et faciliter la transition aux aliments solides, il est recommandé d’utiliser UFA Terrapig. 

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.