category icon

Production animale

Une alternative en production laitière ?

Dans l’élevage avicole et porcin, on croise fréquemment diverses races. En production laitière, l’élevage en croisement en vue d’améliorer les performances et les critères de santé suscite aussi de nombreuses discussions. Le programme d’élevage ProCross fournit de nombreux enseignements à ce sujet.

5635207_snip_1572849504014.png

Publié le

Actualisé le

Strickhof

Strickhof

ProCross est une méthode de sélection développée par Coopex Montbéliarde et VikingGenetics. La méthode d’élevage développée par ProCross consiste à effectuer un croisement rotatif entre des sujets de race Holstein, Montbéliarde et VikingRed (Tachetée rouge scandinave). A la première génération, les vaches Holstein sont croisées avec de la génétique Montbéliarde. La deuxiè me génération est croisée avec des sujets de race VikingRed, la troisième génération étant inséminée avec des taureaux Holstein (voir schéma). Les génisses sont généralement inséminées avec des taureaux VikingRed, ces derniers étant réputés engendrer des veaux de plus petit gabarit. Sinon, l’ordre dans lequel les croisements sont réalisés joue plutôt un rôle secondaire. Ce croisement rotatif a essentiellement pour objectif d’améliorer sensiblement la santé des vaches qui en sont issues.

Avantages du croisement rotatif

L’effet d’hétérosis, qui peut uniquement être mis à profit dans le cadre de croisements, est un des principaux arguments plaidant en faveur du croisement rotatif. L’effet d’hétérosis désigne l’amélioration des caractéristiques d’un hybride par rapport à la moyenne de ses géniteurs (animaux parents). L’effet d’hétérosis a généralement un effet positif sur les critères de condition physique, comme la santé et la fertilité, ainsi que sur les performances animales et l’ingestion. A cela s’ajoutent d’autres avantages, comme la combinaison des critères positifs des races utilisées chez l’animal issu du croisement. Les croisements contribuent par ailleurs à réduire les problèmes de consanguinité et de dépression consanguine.

Choix des races

Au moment de choisir les races que l’on souhaite croiser, il faut tenir compte de plusieurs facteurs. L’effet d’hétérosis est par exemple d’autant plus marqué que les races utilisées sont moins apparentées. Par contre, les races ne doivent pas différer trop fortement entre elles au niveau de leur performance laitière, sans quoi cette dernière chute fortement chez les animaux issus du croisement. Les corrélations négatives comme celles qui prévalent entre la NEC, la performance laitière et la fertilité sont très marquées dans l’élevage en ligne axé sur des performances laitières élevées. Dans l’élevage en croisement, ces corrélations négatives ont moins d’importance sachant que l’on vise un équilibre entre différents critères. La race Holstein est choisie pour ses performances laitières élevées. La Montbéliarde se distingue par sa robustesse et une bonne condition corporelle. La combinaison de ces caractéristiques avec la bonne aptitude au vêlage, la santé et la longévité de la Tachetée rouge scandinave permet d’obtenir un équilibre optimal entre vitalité et production.

Consanguinité

Aux Etats-Unis et au Canada, le pourcentage de consanguinité est déjà supérieur à 7 %, dépassant la valeur maximale recommandée en Suisse, qui est de 6,25 %. Un rapprochement trop étroit des lignes sanguines comporte certains risques. Plus le degré de consanguinité est élevé et plus le risque de dépression consanguine s’accroît. Il s’ensuit un effet contraire à l’effet d’hétérosis, tous les caractères étant affectés négativement. Concernant la production laitière, on estime que chaque pour-cent de consanguinité se solde par une chute de performance de 30 kg par lactation. Les critères affichant l’héritabilité la plus faible, comme la fertilité et la résistance aux maladies, sont ceux qui sont les plus touchés.

Atouts de ProCross

En Suisse, le programme d’élevage ProCross n’est appliqué que par un nombre restreint d’exploitations, alors que dans les pays scandinaves, plus de 500 fermes misent déjà sur ce programme d’élevage. En France, plus de 400 exploitations ont opté pour l’élevage en croisement, contre une centaine en Allemagne. En Italie et en Espagne, des éleveurs appliquent aussi ProCross. Les essais pratiques réalisés dans les exploitations ProCross ont permis de tirer des premières conclusions intéressantes. On a par exemple constaté que les animaux issus de croisements ProCross sont en meilleure santé et qu’ils vivent plus longtemps que les vaches Holstein. La fertilité et l’aptitude au vêlage des vaches issues de croisements sont nettement supérieures à celles des sujets de race pure. Les performances laitières des vaches issues du croisement ProCross sont inférieures à celles des Holstein, comme on le constate dans le graphique. En termes de production totale de graisse et de protéine par lactation, les vaches ProCross étaient en revanche assez proches des vaches Holstein, ce qui s’explique par des teneurs du lait plus élevées.

Une option en Suisse ?

Comme mentionné plus haut, le croisement de vaches Hostein pure race avec des sujets Montbéliards et VikingRed contribue à améliorer la santé, la fertilité et la longévité du troupeau. ProCross est une solution judicieuse pour corriger rapidement les critères de santé et les améliorer. L’adoption de ce système relativement simple permet de réduire la charge liée à la gestion du troupeau. Le croisement des trois races citées précédemment accroît la robustesse du troupeau laitier et convient donc particulièrement bien aux exploitations qui privilégient des vaches robustes et en bonne santé. Certaines études sont arrivées à la conclusion que les vaches ProCross affichent un meilleur taux de réussite en première insémination tout en vêlant plus facilement et en donnant naissance à moins de veaux mort-nés. 

Le potentiel du croisement rotatif ProCross en Suisse a été analysé dans le cadre d’un travail de diplôme réalisé à la Haute école spécialisée du Strickhof. En cas de questions concernant les croisements ProCross, contacter Daniel Peter : da_ni@gmx.ch.

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.