category icon

Production animale

Meilleure résistance grâce aux additifs végétaux

Même durant l’hiver, les chèvres et les moutons peuvent être infestés par des parasites. Des performances insuffisantes et un amaigrissement peuvent en être le signe. Les substances actives d’origine végétale contribuent à améliorer la résistance des animaux.

Pendant la période d’affouragement hivernal, les animaux devraient aussi être exempts de parasites.

Pendant la période d’affouragement hivernal, les animaux devraient aussi être exempts de parasites.

Publié le

Actualisé le

Ancienne stagiaire, UFA-Marketing

Chez les génisses et les petits ruminants, les vers gastrointestinaux peuvent occasionner des diarrhées, un poil terne et un amaigrissement des animaux. La présence de nématodes gastrointestinaux, un parasite qui affecte fréquemment les moutons, se manifeste par des animaux fatigués, amaigris ainsi que par des paupières pâles et le « cou en forme de bouteille », une enflure spongieuse au niveau du menton et du cou. Chez les agneaux, le nématode gastro-intestinal peut engendrer des cas de mort subite. Pendant la saison de monte, il arrive également que les brebis portantes, les brebis en lactation et les boucs souffrent d’anémie. Le vers pulmonaire est un autre type de parasite. Les moutons et les chèvres sont surtout affectés par le petit vers pulmonaire. La toux en est le symptôme le plus fréquent. Les animaux fortement touchés peuvent toutefois également souffrir de bronchite et de pneumonie. La douve du foie est un parasite affectant les petits ruminants. La petite douve du foie est nettement plus répandue que la grande douve du foie. Une forte infestation par la petite douve peut se traduire par de faibles accroissements journaliers, un amaigrissement et une laine plus sèche.

Prophylaxie pendant la période d’installation à l’étable

C’est en fin d’été et en automne que les pâturages et les animaux sont le plus fortement infestés par les vers, les animaux pâturant déjà depuis le début du printemps. Au moment de leur installation à l’étable, les animaux devraient donc être contrôlés sur ce point. Pour ce faire, il faut prélever un échantillon de fèces. Si nécessaire, les animaux doivent être vermifugés à l’aide d’un produit adéquat. Chez les animaux exempts de vers, il n’y a pas de parasites qui prélèvent leur nourriture sur leur hôte pendant l’hiver et donc pas de baisse des performances. En outre, les moutons et les chèvres sont plus « propres » au moment de sortir au pâturage, ce qui contribue à maintenir les risques d’infestation à un faible niveau sur le pâturage et à préserver les agneaux d’une infection.

Effet des additifs végétaux

Plusieurs plantes aident les animaux à se protéger des parasites. Elles ont un effet curatif et stimulant. L’ail par exemple a un effet antibactérien et contribue à réduire le taux de cholestérol. Le thym est une autre plante médicinale à effet bactéricide, fongicide et désinfectant. Il est aussi utilisé en cas de bronchite. Le boldo est une plante médicinale moins connue. Les feuilles de cet arbuste sont utilisées pour diminuer les problèmes gastro-intestinaux légers et marqués par des crampes. Elles ont par ailleurs un effet antiparasitaire. 

UFA 998-W Herbaplus

UFA 998-W Herbaplus, le sel minéral destiné aux moutons, contient depuis peu l’additif « Herbaplus », qui est déjà utilisé avec succès dans les Cake bloc UFA Herbaplus et Natur Herbaplus (bio). « Herbaplus » se compose des plantes médicinales que sont l’ail, le thym, les fougères et les graines de courge. A cela s’ajoutent l’absinthe, le chénopode, la tanaisie, la grande aunée et le boldo. Ces additifs végétaux renforcent le système immunitaire et par conséquent la résistance des moutons contre les parasites, en particulier les vers. Les résultats des essais pratiques réalisés en Suisse sont prometteurs. Le recours au Cake Bloc Ovina Herbaplus a permis de réduire les risques liés aux parasites. Il s’ensuit des accroissements journaliers plus élevés chez les agneaux. L’intégration d’Herbaplus au sel minéral UFA 998-W contribue à maintenir l’effet protecteur évoqué précédemment pendant la saison hivernale. Ainsi, les petits ruminants débutent la saison de pâturage en meilleure santé.

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.