category icon

Production animale

Prêt pour la nouvelle saison de pâturage

En Suisse, les vaches qui pâturent dans les prés sont un élément constitutif important du paysage. C’est également le cas dans l’exploitation de Markus Stähli, agriculteur et entrepreneur à Rapperswil (BE). Dès que la dernière neige a fondu, il s’agit de contrôler les clôtures existantes et d’installer les clôtures mobiles.

Au printemps, Markus Stähli contrôle et répare ses clôtures.

Au printemps, Markus Stähli contrôle et répare ses clôtures.

Publié le

Actualisé le

ehemalige Redaktorin UFA-Revue

Clôtures

Au printemps, il s’agit de contrôler les clôtures fixes et d’installer les clôtures mobiles. Cela contribue à réduire la charge de travail pendant la saison de pâture, du moins pour les systèmes de pâture sur gazon court. Markus Stähli de Rapperswil (BE) est lui aussi de cet avis: «Les parcs doivent être prêts juste avant que les travaux des champs commencent et rester en l’état durant toute la saison», explique le chef d’exploitation. Ses 40 vaches laitières pâturent la demi-journée dans trois parcs fixes et mobiles, qui sont pâturés à un intervalle de trois jours. Les vaches peuvent rejoindre l’étable à partir de chaque parc: «Il me suffit d’ouvrir la porte de l’étable pour que les vaches accèdent au pâturage. J’ai la chance de ne pas avoir de route à franchir, ce qui simplifie énormément la pâture.»

Clôtures mobiles

La moitié de la surface pâturée est entourée de clôtures mobiles. Ces dernières sont enlevées en automne et réinstallées au printemps. Pour cela, Markus Stähli utilise des piquets de bois et des fils synthétiques. Les piquets sont espacés de dix à douze mètres. Les isolateurs sont vissés à environ un mètre de hauteur. Les fils sont ainsi à la bonne hauteur pour les vaches laitières. Tous les pâturages étant situés autour de la ferme, les clôtures électriques sont alimentées par le réseau électrique.

Clôtures fixes

Les parcs fixes sont fabriqués avec des piquets plus massifs. Comme ces clôtures ne sont pas démontées en hiver, Markus Stähli a opté pour deux rangées de fils de fer galvanisé. Le fil supérieur est un fil double non électrifié fixé à environ un mètre de hauteur. Le second fil est monté à environ 60 cm de haut. Les clôtures fixes sont très massives. Markus Stähli privilégie en effet le matériel de clôture de qualité: «Bien que notre exploitation se situe un peu à l’extérieur du village et qu’aucune route fortement fréquentée ne soit située à proximité, je veux être sûr que les parcs sont bien clôturés, même au cas où il nous arriverait d’oublier de brancher la clôture», explique Markus Stähli en souriant. Les isolateurs doivent eux aussi être bien adaptés: «Les isolateurs de mauvaise qualité se cassent facilement. Les modèles un peu plus coûteux affichent une meilleure durée de vie, sont plus faciles à visser et sont plus solides», précise Markus Stähli.

Isolator «Agraro»

Depuis quelque temps, les agriculteurs peuvent acheter des isolateurs de qualité de marque «Agraro». Ces isolateurs sont fabriqués dans l’UE et sont très solides. Les isolateurs «Agraro» se distinguent par les caractéristiques suivantes:

Niveau de qualité élevé  Robustesse  Durée de vie  Effet autotaraudant grâce à un filetage spécifique  Dureté de matériel élevée

Les isolateurs «Agraro» sont disponibles à la LANDI en paquet de 25 pièces pour le prix de 14.90 francs.

Portrait de l’exploitation Stähli

Cheptel: 40 vaches

Surface: 28 ha SAU

Cultures: pommes de terre, blé d’automne, betteraves, maïs ensilage, prairies naturelles et artificielles

Surface pâturée: 4 ha, autour de la ferme

Entreprise agricole: spécialisation dans la culture de pommes de terre (plantation, récolte) et les semis de maïs.

AuteureSandra Frei, Revue UFA, 3360 Herzogenbuchsee

PhotosSandra Frei

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.