category icon

Production animale

Soulager les truies

En raison de leur excellente fertilité, nos truies donnent naissance à un nombre toujours plus élevé de porcelets, bien que cet objectif d’élevage ne soit pratiquement plus poursuivi. Pour pouvoir sevrer ce nombre élevé de porcelets, il faut soutenir efficacement les truies et leurs porcelets.

Publié le

Actualisé le

Ancien responsable du programme de production porcine, UFA AG

Selon l’évaluation UFA 2000, le nombre moyen de porcelets sevrés a été en 2017 de 11,2 par portée. Pour préserver la longévité des truies malgré une telle performance et contribuer à la survie des porcelets, il est nécessaire de soulager les truies, ce qui passe par une alimentation correcte des porcelets. Habituer ces derniers à consommer une nourriture solide présente un autre avantage: les jeunes animaux, qui apprennent tôt à consommer des aliments, n’enregistrent pas de baisse de croissance après le sevrage. Il faut intervenir souvent dès les premières semaines de vie. Pour que les porcelets démarrent bien et deviennent de bons sujets d’engraissement, ils doivent apprendre tôt à consommer des aliments solides.

Observer la nature

Le système digestif des porcelets nouveaux-nés fonctionne différemment de celui des porcs adultes. Au cours des premières semaines de vie, il est axé naturellement sur le lait et s’adapte peu à peu à la nourriture solide. Dans la nature, cette transition a lieu beaucoup plus tard et de façon moins brutale que dans l’élevage. Pour éviter de trop solliciter l’appareil digestif et ses enzymes, il faut atténuer les effets de ce changement et soutenir les animaux.

Importants changements

Durant les premiers jours de la vie d’un porcelet, l’enzyme qui intervient le plus dans la digestion est la lactase, qui sert à digérer le lactose, suivie de la lipase, pour digérer les graisses. La pepsine et la trypsine, qui participent à la digestion des protéines, ne sont que peu présentes au début. L’enzyme servant au fractionnement de l’amidon (amylase) est absent. La production de lactase augmente au cours des deux premières semaines, puis cesse au bout de cinq à six semaines. Les autres enzymes apparaissent alors en quantité suffisante, si bien que les porcelets peuvent digérer de plus grandes quantités d’aliments.

Quelle transition ?

A cause de la production d’enzymes, il est primordial d’adapter l’alimentation à chaque phase, tant en termes de quantité que de composition des aliments. Au cours des premiers jours, les porcelets ne peuvent ingérer que de très petites quantités d’aliments. Ils ne peuvent en outre digérer et assimiler pour ainsi dire que les composants du lait. Un prestarter doit donc contenir beaucoup de composants laitiers nourrissants et être très appétissant et digeste. On peut modifier l’alimentation au bout de quelques jours. Lors du sevrage, il est important d’utiliser un aliment qui est bien consommé et très digeste. Idéalement, cet aliment devrait déjà être distribué pendant la période d’allaitement et continué à l’être quelques jours après le sevrage; il sera ensuite mélangé au prochain aliment pour porcelets. Avec une telle transition en douceur, on évite les interruptions de croissance après le sevrage.

La solution ad hoc

UFA a la solution adaptée à chaque phase: un prestarter UFA 302 contenant des composants laitiers très nutritifs et très digestes, un aliment de démarrage UFA 304 et un aliment de sevrage UFA 308-6, qui fait aussi partie du concept UFA Securo. Cette stratégie d’alimentation des porcelets contribue à leur santé en leur apportant les additifs indispensables et aide à réduire la consommation d’antibiotiques. 

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.