category icon

Production animale

Utilisation des pédiluves

Chez les vaches, nettoyer et désinfecter régulièrement les onglons a un impact déterminant sur la santé de ces derniers. Mais pour obtenir un effet maximal, il faut veiller à suivre certaines règles.

Les pédiluves peuvent également être utilisés dans certaines conditions particulières, comme c’est le cas ici dans un al...

Les pédiluves peuvent également être utilisés dans certaines conditions particulières, comme c’est le cas ici dans un alpage du canton d’Uri.

Publié le

Actualisé le

Responsable du marketing, UFA AG

Maladie des onglons  Série : Mortellaro – Partie 4|8

Les onglons sont en contact quasi-permanent avec l’humidité, les bouses et l’urine. Pour réduire la pression liée aux germes, les éleveurs peuvent utiliser des solutions désinfectantes et antibactériennes. Sur le marché, il en existe un grand nombre. Il convient toutefois d’être vigilant au moment d’éliminer les solutions utilisées pour les pédiluves. Globalement, les composants comme les métaux lourds ( cuivre, zinc, etc. ) ou les composés d’ammonium quartenaire sont considérés comme des substances critiques. Il faut toujours tenir compte des indications fournies par le fabricant, que ce soit lors de la préparation ou de l’élimination de la solution.

Nettoyage préalable

Les pédiluves qui ont fait leurs preuves se composent de deux éléments : un bassin de pré-nettoyage rempli d’eau et un second bassin contenant une solution de désinfection. Le nettoyage préalable des onglons à l’eau aide à éliminer la majeure partie des souillures et à éviter que le pédiluve ne se salisse de trop. A titre d’alternative, le rinçage préalable des onglons peut s’effectuer manuellement à l’aide d’un tuyau. Pour éviter une forte dilution de la solution par la pluie ou, en été, son évaporation, le pédiluve doit être abrité. Les bassins existent en plusieurs dimensions. Il est important qu’ils soient assez longs (3 m) afin que les onglons plongent au moins deux fois dans la solution, et que leur surface ne soit pas glissante.

Les pédiluves doivent être utilisés régulièrement. Les intervalles varient selon les substances actives. Généralement, on recommande d’utiliser les pédiluves deux jours par semaine, à intervalles de douze heures. Après 100 à 150 passages, la solution doit être éliminée et renouvelée. Utilisé de manière répétée et géré correctement, un pédiluve peut contribuer efficacement à réduire l’occurrence de la Mortellaro. En cas d’utilisation inappropriée, il peut au contraire rapidement se muer en « bain infectant » et aggraver la situation.

Accès uniquement pour certains animaux

Le pédiluve est surtout recommandé dans les exploitations confrontées à de nombreux cas de Mortellaro au stade chronique ( M4 ). Il permet de retarder, voire de diminuer la réapparition de stades aigus. Les animaux affectés par la Mortellaro au stade M2 et ceux portant un pansement ne doivent par contre pas passer dans le pédiluve : le contact entre des lésions aigües et les solutions généralement acides est très douloureux pour l’animal, et l’humidification des pansements empêche la guérison des plaies. Il est donc impératif que le pédiluve puisse être contourné par les animaux.

Alternatives

Les pédiluves traditionnels sont de plus en plus souvent remplacés par des installations de désinfection automatique des onglons. Des capteurs détectent l’entrée de la vache dans la zone définie à cet effet. Les buses de l’installation vaporisent ( sous pression ) ensuite la solution de désinfection sur les onglons.

alt_text

Sabrina Huber

Selon l’agencement du bâtiment, il est également possible d’immobiliser les vaches au cornadis, de nettoyer les onglons à l’eau avec un tuyau et de vaporiser la solution désinfectante à l’aide d’une pompe à dos.

Indépendamment de la méthode utilisée, les vaches doivent rester pendant 30 min sur une surface sèche et propre après le soin, pour que la solution agisse et que les onglons sèchent. 

Chiffres-clés concernant les pédiluves et les bassins de pré-nettoyage

  • Longueur : au moins 3 m 

  • Largeur : 50 – 60 cm 

  • Profondeur : 20 - 28 cm ( niveau de liquide d’au moins 15 cm ) 

  • Parois à gauche et à droite du pédiluve ➞ réduction des pertes de liquide 

  • Renouveler la solution après 100 à 150 passages

Auteurs Hansueli Rüegsegger, responsable Bétail laitier, 3360 Herzogenbuchsee med. vet Sabrina Huber, Vetsuisse-F, 3001 Berne

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.